Pourquoi le thaï est une langue facile à apprendre

Pourquoi le thaï est une langue facile à apprendre

Commencer à apprendre le thaï peut sembler une tâche très ardue. Vous devez apprendre 44 nouvelles consonnes, vous devez apprendre différentes voyelles, pire encore vous devez apprendre les tons.
Cependant, vous ne devriez pas avoir peur de cela! Dans cet article, j’expliquerai pourquoi le thaï n’est pas aussi difficile que vous le pensez et pourquoi en fait de nombreuses parties sont encore plus faciles que vous ne l’imaginez. Voyons pourquoi le thaï est une langue facile à apprendre.

 

Pourquoi le thaï est une langue facile à apprendre

Vous n’aurez pas besoin de mémoriser les tables de conjugaisons ou des points de grammaire spéciaux. Vous ne rencontrerez pas de mots qui ne sonnent pas comme s’ils étaient épelés. Et vous n’aurez pas à apprendre un nouvel ordre des mots. Et aussi de nombreux mots que vous pouvez deviner en connaissant ses composants.

 

La grammaire

Commençons par la grammaire. Le thaï a une grammaire relativement simple à apprendre. Vous constaterez que c’est beaucoup plus simple que la grammaire française. Contrairement aux autres langues également comme l’italien, l’espagnol, l’anglais, etc., il n’y a pas de table de conjugaisons que vous devez apprendre par cœur, donc dans un sens, pas de nouveaux mots à apprendre.

Le thaï a un moyen très simple de spécifier le temps. Contrairement au français où vous devez changer le verbe en fonction du temps, avec le thaï, vous ne changerez jamais de verbe. Tout ce que vous faites est d’utiliser un mot supplémentaire qui indique le temps.
Jetez un œil aux exemples suivants (et remarquez comment le verbe change en français).

J’ai mangé :  ฉัน/ผม กิน แล้ว.
Je mange :  ฉัน/ผม กำลัง กิน.
Je vais manger :  ฉัน/ผม จะ กิน.

Comme vous pouvez le voir, le verbe manger กิน ne change pas de forme en thaï. Quand vous comparez au français, le verbe change de même que ça prononciation. L’astuce pour spécifier quand une action se passe en thaï est de regarder le contexte et de se souvenir qu’il n’y a pas de conjugaisons de verbes.

 

Pas de noms au singulier ou au pluriel

Un autre aspect facile du thaï est qu’il n’y a pas de noms au singulier ou au pluriel. Le nom restera toujours le même.
Que vous disiez une pomme ou les pommes, en thaï, la pomme sera toujours แอปเปิล quoiqu’il arrive. S’il y en a plusieurs, vous pouvez utiliser un classificateur. Par exemple, 3 pommes seraient  แอปเปิล สาม ลูก. Comme vous pouvez le voir, le mot pour pomme est  แอปเปิล et ne change pas.
Les classificateurs peuvent en fait être un sujet délicat pour les débutants, mais vous pouvez vous en tirer en ne connaissant que quelques-uns des plus importants.

 

La lecture

Lire le thaï n’est en fait pas aussi difficile que vous le pensez. Le grand défi ici est d’apprendre toutes les lettres et les règles de tonalité. Cependant, il existe en fait de nombreux raccourcis que j’ai trouvés lorsque j’ai commencé à apprendre le thaï.

Apprenez les noms des lettres (poulet, assiette, enfant, etc.). Cela vous aidera à lire les lettres thaïlandaises comme le font les Thaïlandais, ainsi qu’à développer votre vocabulaire.

Plusieurs consonnes ont le cercle à gauche (dans l’ensemble ou à partir de la ligne diagonale) pour la classe moyenne et à droite pour la classe supérieure. Il y a quelques exceptions, mais cela aide un peu pour la reconnaissance. Voici quelques moyennes et hautes pour vous donner une idée de ce que je veux dire บ ป ฎ ฏ ด ต contre ศ ถ ผ ฝ.

Misez sur la fréquence d’utilisation des consonnes afin de vous aider ne pas confondre avec les lettres ayant la même prononciation ou la même romanisation. Par exemple: ก, อ, ง, ร, ย, ม. Liste complète ici.

Oubliez l’apprentissage de l’aspect haut / moyen / bas de chaque consonne. Plus de la moitié d’entre eux sont faibles . Supposons donc simplement que la consonne est basse («par défaut») et apprenez à reconnaître les consonnes hautes / moyennes. Travail réduit de plus de 50%.

Au cas où cela ne suffirait pas, renforcez-le en vous rappelant que toutes les nasales (sons en m, n ou ng) et les consonnes semi-voyelles (sons en y, w) sont de classe basse.

Les marqueurs de tonalité   ๊  et   ๋  ne sont vraiment utilisés qu’avec les consonnes de la classe moyenne, alors vous avez seulement besoin d’apprendre les deux autres (  ่  et   ้  ) dans les 3 classes. La consonne ห «h silencieuse» est haute, donc cela signifie que toute la syllabe aura les règles de la «consonne haute» qui lui seront appliquées.

Pour distinguer les différentes syllabes, il est très utile de savoir ce qui dénote presque toujours la fin d’une syllabe, comme les voyelles ะ , ou même ั qui montre qu’il doit y avoir une consonne de liaison ensuite, et quelles consonnes ne terminent jamais une syllabe (ฉ ฌ ผ ฝ ห ฮ อ) afin que vous sachiez juste avant que la syllabe précédente est terminée. De plus, parce que vous avez appris à lire le thaï et que vous apprenez le vocabulaire de cette façon plutôt que par la version romanisée, vous commencerez rapidement à reconnaître les mots et à savoir où cela doit se terminer.

Les consonnes ร, ล, ว ont tendance à se confondre avec la précédente, et il faut apprendre les combinaisons irrégulières ทร = s au début d’une syllabe et ร ร = n à la fin d’une syllabe. Le  ์ indique une lettre silencieuse (généralement pour des mots étrangers comme ฟิล์ม -fim- «film», avec un « i » silencieux ),  ็ raccourcit la voyelle, ฯ signifie que le mot précédent est abrégé et ๆ signifie que le mot précédent est répété.

Une autre raison pour laquelle la lecture n’est pas si difficile est que le thaï est phonétique (il se lit comme on l’entend). Vous n’aurez jamais à vous demander s’il existe une autre façon de prononcer une lettre.

N’hésitez pas à revenir par après sur cette partie.

 

Ordre des mots

Une autre façon de la simplicité du thaï est qu’il utilise le même ordre de mots SVO (sujet, verbe, objet) que le français.
En français, on dira «je mange à table».
En thaï, c’est la même chose ฉัน/ผม กินที่โต๊ะ
(ฉัน/ผม Je กิน mange ที่ àโต๊ะ table).

 

Des mots faciles à former

Une autre façon dont le thaï n’est pas si difficile est que vous pouvez créer beaucoup de nouveaux mots à partir de mots que vous connaissez déjà. C’est parce que beaucoup de mots thaïlandais sont des combinaisons de mots.
Par exemple, si vous connaissez le mot  ถุง (sac) et  มือ (main), alors si vous entendez le mot ถุงมือ (sac, main), vous pouvez deviner que cela signifie « des gants ».
Prenons un autre exemple, si vous connaissez le mot หู (oreille) et ฟัง (écouter), vous pourriez en déduire que หูฟัง (oreille, écouter) signifie « les écouteurs ».
Un dernier un peu plus subtil comme mot หา (rechercher) et ยาก (dur), vous pouvez en déduire que หายาก signifie « rare ».

 

En conclusion

Vous l’aurez compris, apprendre le thaï est intimidant, mais malgré le challenge d’apprendre une nouvelle langue, le thaï à beaucoup de points positifs qui facilite grandement l’apprentissage et la mémorisation des mots. La tâche ne paraît plus impossible dorénavant. Alors, vous êtes partant pour une immersion dans la langue thaïe? Commencer par cette introduction de base. Bonne étude.


 

Passionné en langues asiatiques, j'ai éprouvé beaucoup de difficultés à apprendre ces langues via le français. Une information manquante ou tout simplement inexistante en français, j'ai envie de corriger la donne et vous donner l'occasion d'évoluer avec les langues asiatiques dont le japonais, le coréen, le chinois et le thaï. Et peut-être un jour une autre langue...

2 Commentaires

  1. Bonjour,
    Je viens de terminer la lecture votre article « pourquoi le thai est une langue facile à apprendre » m’a convaincu à m’y remettre à ré-étudier cette langue…
    Il​ est vrai que contrairement à la langue khmère, je trouve que le thaï manque de logique… Grâce à vous, je vais désapprendre et réapprendre… À suivre dans quelques jours !
    Merci

    • Bonjour,
      Merci et content d’avoir été utile. ^^ J’aimerais bien aussi apprendre le khmer, cela doit être intéressant comme langue. Bonne chance pour votre réapprentissage. 😉

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here