Travailler au Japon du rêve à la réalité

Travailler au Japon du rêve à la réalité

Envie de partir ou d’avoir une expérience au Japon? Travailler au Japon ne doit pas être un rêve si vos compétences en japonais dépassent un certain niveau. Dans cet article j’explique comment devenir un employé à temps plein, comment rédiger un curriculum vitae, quoi porter pour une entrevue et l’étiquette de base au travail. Découvrez travailler au Japon du rêve à la réalité.

 

Travailler au Japon du rêve à la réalité

 

Travailler au Japon n’est pas qu’un rêve

Peut-être avez-vous envisagé de vivre et de travailler au Japon après avoir voyagé dans ce pays ou regardé des dramas ou des animés japonais.
Ceux qui viennent au Japon avec un visa étudiant ou un visa vacances-travail. Ainsi que les autres demandeurs d’emploi souhaitant obtenir un emploi à temps plein au Japon, doivent viser le niveau N3 du test de compétence en langue japonaise 日本語能力試験 (JLPT). Plus votre japonais est bon, plus il est facile d’obtenir un emploi : si vous avez un JLPT N2 ou supérieur, vous avez encore plus de chances de réaliser votre rêve de faire carrière.

 

Comment obtenir un emploi à temps plein au Japon

À l’époque où un visa vacances-travail n’était pas une option, ceux qui sont venus au Japon en tant qu’étudiants d’échange ont commencé à travailler avant d’obtenir leur diplôme universitaire pour continuer à y vivre.
Aujourd’hui, les jeunes adultes originaires de pays dotés de visas vacances-travail équilibrent l’étude du japonais et le travail à temps partiel tout en essayant de trouver un emploi à temps plein (« せいしゃいん » en japonais).

Même si vous n’avez pas de visa vacances-travail, certaines entreprises japonaises offrent des opportunités d’emploi à temps plein aux demandeurs d’emploi étrangers. Il existe également un large éventail d’opportunités d’emploi pour les étudiants étrangers fraîchement diplômés des universités japonaises.
Cependant, si vous êtes titulaire d’un visa touristique, le but de votre séjour ne vous permet pas de participer à des activités de recherche d’emploi. Ce n’est pas une bonne idée de chercher un emploi avec un visa touristique au Japon.

Un autre moyen de trouver un emploi pour ceux qui ont la permission de travailler à temps partiel au Japon et qui souhaitent travailler à temps plein. Commencer dans une entreprise puis transformer votre poste, si possible en temps plein avant l’expiration de votre visa. Vous pouvez demander un visa de travail tout en créant un bilan de votre expérience professionnelle.
Il existe de nombreux domaines et industries qui exigent des talents internationaux. Une expertise en langues étrangères est requise pour les postes dans les hôtels, les agences de voyages, les sociétés commerciales, les ventes internationales, les travaux de traduction, les agences immobilières et l’industrie technologique.

 

Un CV manuscrit 履歴書

Dans la majorité des cas, le curriculum vitae manuscrit, ou « rirekisho » en japonais, est une exigence pour postuler à un emploi dans presque toutes les entreprises japonaises. Vous pouvez acheter des formulaires de CV vierges dans les papeteries, les supérettes, les supermarchés et les magasins à 100 yens.
Vous devez remplir un rirekisho en japonais. À l’aide d’un stylo à bille noir, assurez-vous que les caractères sont faciles à lire et pas trop petits. Si vous faites une erreur, n’utilisez pas de liquide correcteur ou de ruban correcteur, recommencez! Évitez de faire des erreurs en rédigeant d’abord votre CV avec un crayon. Si vous le devez, essayez de corriger discrètement les erreurs manuscrites.

Au Japon, vous pouvez facilement trouver des photomatons pour photo d’identité dans les rues, dans les gares et dans les supermarchés. Lorsque vous prenez une photo pour un CV, vous devez porter une chemise à col blanc sous une veste de costume. Pour les dames également porter un tailleur couleur sombre.

 

Que porter pour un entretien d’embauche au Japon

Un costume noir uni est la tenue la plus sûre et la plus courante lors de la recherche d’un emploi au Japon. Bien que cet ensemble ne soit pas nécessairement requis, c’est une option sûre, car vous ne pouvez pas être trop décontracté.
Lors d’un entretien pour un emploi à temps plein, les hommes doivent porter un costume noir, une cravate de couleur foncée, une chemise à col blanc, des chaussures noires et des chaussettes noires. Les porte-documents et les sacs d’affaires doivent également être noirs ou dans d’autres couleurs discrètes.

Il est conseillé aux femmes de porter un costume noir (jupe ou pantalon), une chemise à col blanc, des talons noirs et des bas de couleur chair ou noirs. Si vous avez besoin d’emporter quoi que ce soit avec vous, apportez un sac dans une gamme de couleurs douces.

Les cheveux teints dans une couleur non naturelle peuvent laisser une mauvaise impression lors d’un entretien d’embauche au Japon. Si possible, essayez de ne pas colorer vos cheveux ou de les atténuer avec une teinte plus naturelle. Bien que les montres et les alliances soient acceptables, les candidats doivent retirer leurs colliers et boucles d’oreilles. Essayez d’éviter de porter des accessoires ou des vêtements flashy.
Les hommes doivent garder leurs cheveux courts et avoir l’air rasés de près. Les femmes avec des cheveux plus longs que les épaules et doivent être tiré en queue de cheval ou en chignon. Les candidats peuvent également porter un maquillage minimal qui complète leur teint. Pour les chaussures, choisissez des escarpins noirs de niveau intermédiaire ou des mocassins noirs pour paraître élégant et professionnel.

 

Étiquette de base sur le lieu de travail japonais

Le monde du travail utilise le けいご (la langue polie), dont voici différentes expressions. C’est une étiquette polie sur le lieu de travail de saluer les gens tout au long de la journée au Japon. Avant midi, vous devez dire おはようございます «bonjour » à vos collègues et à votre patron lorsque vous les rencontrez, même dans les couloirs des bureaux, les restaurants et les magasins à proximité de votre lieu de travail.

Lorsque vous êtes prêt à quitter le lieu de travail, il est de coutume de montrer votre soutien à vos collègues en disant: おつかれさまです « Merci pour votre travail acharné ». Une autre phrase polie à dire en partant est おさきにしつれいします « Excusez-moi de partir avant vous ».
Si vos collègues partent avant vous, dites au revoir avec おつかれさまでした « Merci pour votre travail acharné ».

De plus, les expressions すみません « excusez-moi » et « ありがとうございます « merci » sont très souvent utilisées.

 

Conclusion de travailler au Japon du rêve à la réalité

Que vous recherchiez un emploi temporaire à temps partiel ou un emploi gratifiant à moyen ou long terme. Il existe de nombreuses opportunités de travail au Japon. Si vous avez des connaissances avancées en japonais, pourquoi ne pas passer d’abord quelque entretien pour acquérir de l’expérience ou tout simplement commencer par un アルバイトjob à temps partiel.

 


 

Passionné en langues asiatiques, j'ai éprouvé beaucoup de difficultés à apprendre ces langues via le français. Une information manquante ou tout simplement inexistante en français, j'ai envie de corriger la donne et vous donner l'occasion d'évoluer avec les langues asiatiques dont le japonais, le coréen, le chinois et le thaï. Et peut-être un jour une autre langue...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here