Le thaï et ses différents dialectes régionaux

Le thaï et ses différents dialectes régionaux

 
Vous avez probablement été amené à croire comme moi auparavant qu’il n’existait qu’une langue thaïe. En fait, ce n’est pas le cas. Il y a en tout quatre grands dialectes régionaux ภาษาถิ่น-paa-săa tìn-, appelé ensemble couramment comme la langue de la Thaïlande ภาษาไทย -paa-săa tai-.
Je sais, vous êtes probablement tombé de votre chaise en lisant ça et vous ressentez un profond sentiment d’incrédulité, mais croyez-moi. À moins que, vous étiez déjà au courant? Comme vous le savez sûrement déjà, la Thaïlande est divisée en quatre régions principales: sud, centre, nord-est et nord. Cette division est due à l’organe ethnique contribuant à la division sur de multiples facteurs, tels que les aspects géographiques importants, les différences de langue, les différences historiques et les différences économiques.
Intéressons-nous dans cet article sur l’aspect linguistique de la question. Je ne suis certainement pas un expert des dialectes régionaux thaïlandais, mais je vais vous donner quelques conseils pour vous aider à les identifier.
 
La grande région du nord-est, aussi connu sous le nom Isaan-อีสาน -ee-săan- est principalement composée de grandes campagnes aux terres agricoles arides et de la plus grande population de la Thaïlande. C’est aussi le plus pauvre et le moins respecté des Thaïlandais des autres régions. La région de l’Isaan est limitrophe du Laos. La langue et la culture ont donc été fortement influencées par cette région. Le dialecte Isaan lui-même est littéralement un mélange de Laos et de thaï standard.
Lorsque vous serez-vous débrouillés en thaï vous serez identifier le Isaan par la vitesse des mots prononcés et des mots totalement différents (car de la langue laotienne). Si vous avez toujours voulu apprendre à parler l’Isaan, je vous recommande plutôt d’apprendre à parler le lao car les dialecte y sont très proche.
Le thai et ses differents dialectes regionaux2
La région du nord de la Thaïlande était autrefois un pays différent, appelé le royaume de Lanna. Si vous êtes déjà allé à Chiang Mai et vous vous êtes demandé en quoi consistait ce truc Lanna? Eh bien, le royaume de Lanna (ou royaume du million de rizières) était aussi puissant que le Royaume de Siam (à l’époque, où la Thaïlande n’existe pas encore). Plus récemment, il a eu une influence linguistique significative du pays limitrophe le Lao.
Vous pouvez savoir si une personne vient du nord à cause de sa façon de parler en jouant avec les tons comme un élastique, c’est presque une sorte de surutilisation des tonalités montantes et descendantes.
 
La région du sud est principalement ignorée par les Thaïlandais d’autres régions, à l’exception des belles îles et des stations balnéaires pour lesquelles elle est réputée. Le dialecte du sud est parlé très rapidement et les habitants aiment raccourcir les mots en syllabes simples et raccourcir aussi les phrases en un ou deux mots. La politesse est peu employée, ils ont plus tendance à parler de façon relâchée. Comme le sud est un peu le tourisme insulaire, beaucoup de Thaïlandais de Bangkok s’installent dans cette région pour gagner beaucoup d’argent.
En tant que tel, vous rencontrerez beaucoup de personnes parlant le dialecte central. Le dialecte du sud ou le thaï du Sud ou thaï méridional, également appelé pak tai ou dambro ou ภาษาใต้ -paa-săa dtâi- est également parlé par une petite communauté en Malaisie. En passant, si vous vous rendez vraiment très au sud, vous découvrirez une population minoritaire de musulmans parlant un autre dialecte que le thaï.
Le thai et ses differents dialectes regionaux2
La région centrale est économiquement et politiquement la plus puissante de Thaïlande, mais sa population est minoritaire. Les Thaïlandais centraux sont les plus instruits et, à ce titre, les plus alphabétisés. Ceci est important, car les Thaïlandais centraux prononcent les mots tels qu’ils sont écrits. Et 99% de tous les livres en thaï sont écrits en thaï central. Si vous prenez des cours de thaï, ils seront tous enseignés en thaï central. En d’autres termes, vous êtes certainement en train d’apprendre le thaï central.
Si un Thaï vous dit quelque chose et que vous ne comprenez pas une seule syllabe sortant de sa bouche? Il y a beaucoup de chance qu’il parle avec un dialecte ou que vous manquez de pratique ^^. Il s’avère que tous les étudiants thaïlandais du pays utilisent des livres écrits en thaï central et ils le comprennent tous, mais beaucoup n’apprennent pas à le parler. En tant que tel, vous constaterez que le dialecte du centre de la Thaïlande est la langue véhiculaire- ภาษากลาง-paa-săa glaang- et est la plus claire et la plus facile à comprendre.
 
 
Loin d’être parfois que des mots prononcés différemment. Si vous avez envie d’apprendre les dialectes, ils doivent être appris après avoir une bonne connaissance de la langue standard.
J’espère que cette introduction vous soulagera un peu sur certains points et vous aura éclairci sur d’autres. สบาย ๆ -sabai sabai-
Le thai et ses differents dialectes regionaux

—————-

Passionné en langues asiatiques, j'ai éprouvé beaucoup de difficulté à apprendre ces langues via le français. Une information manquante ou tout simplement inexistante en français, j'ai envie de corriger la donne et vous donner l'occasion d'évoluer avec le japonais, le coréen, le chinois et le thaï. Et peut-être un jour une autre langue...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here