La meilleure manière d’apprendre à lire le japonais

La meilleure manière d’apprendre à lire le japonais

Lire le japonais est complexe, voire très effrayant. Surtout si vous ne connaissez pas la signification des caractères, vous aurez l’impression qu’ils se ressemblent tous et il peut être très difficile de s’y retrouver. Mais, dès que vous réduisez la lecture du japonais à ses composants de base, c’est en fait assez simple. Lire le japonais n’est pas impossible à apprendre. Alors, quelle est la meilleure façon d’apprendre à lire le japonais? Suivez ces différentes étapes pour apprendre à lire facilement le japonais. Découvrez la meilleure manière d’apprendre à lire le japonais.

 

La meilleure manière d’apprendre à lire le japonais

 

Les apprenants qui veulent se lancer dans l’apprentissage de la lecture du japonais sont souvent surpris que le japonais n’ait pas un alphabet. Le système d’écriture japonais comprend trois systèmes d’écriture différents: kanji (caractères chinois), hiragana et katakana (deux syllabaires dérivés des caractères chinois). Vous devez maîtriser les trois pour pouvoir lire le japonais.
Alors que pour le français, qui n’a qu’un seul alphabet, cela peut paraître étrange, voire impossible. Mais cela fonctionne pour les Japonais. Lorsque vous apprenez une langue étrangère, la première leçon que vous devez apprendre est d’être flexible et de vous adapter à la culture que vous apprenez.

 

Évitez les romaji

La transcription en romaji est l’écrit phonétique des mots japonais avec des lettres latines. Donc, il est facile de lire et de comprendre le japonais. Mais cela perturbe vos connaissances en japonais. Vous pouvez devenir trop dépendant des romaji et vous n’apprendrez jamais vraiment à lire en japonais.
Avant même de commencer à énumérer tout ce que vous devez faire pour apprendre à lire le japonais, prenons du recul pour dire ce qu’il ne faut pas faire. Ne comptez pas sur les romaji lorsque vous lirez le japonais. C’est la pire chose que vous puissiez faire pour votre maîtrise du japonais. Parce qu’un jour ou l’autre vous n’aurez pas le choix et vous devrez apprendre à lire le japonais sans les romaji, donc prenez le taureau par les cornes et gagnez du temps en évitant les romaji dès le début.
N’oubliez pas que la façon authentique d’apprendre à lire le japonais est de maîtriser ses caractères. De plus, si vous ne pouvez lire que Romaji, votre prononciation japonaise en souffrira également. Vous ne prononcerez pas le japonais comme les locaux, car vous comptez trop sur votre connaissance du français. Il est temps de laisser tout cela derrière et d’acquérir une nouvelle connaissance.

 

Apprendre l’hiragana

Certains apprenants commencent le japonais par les kanji, le syllabaire hiragana est en fait beaucoup plus facile à maîtriser. Donc, si vous pouvez apprendre le hiragana en premier, vous pouvez déjà voir et reconnaître les caractères japonais simples.
L’hiragana est aussi très proche des kanji qui ne sont que des simplifications de caractères chinois et c’est entièrement phonétique, ce qui signifie que les 46 caractères coïncident avec un seul son ou une seule syllabe. Les caractères hiragana sont principalement utilisés pour écrire des mots d’origine japonaise.
Alors, tout d’abord, apprenez les 46 caractères hiragana. Vous n’êtes pas obligé de les apprendre tous en même temps, vous pouvez facilement les diviser en plusieurs jours.

 

Apprendre le katakana

Le syllabaire katakana est juste comme le syllabaire hiragana. Il y a 46 caractères katakana en japonais, et ils montrent aussi tous la valeur phonétique de la syllabe. En fait, tous les caractères katakana ont leur équivalent hiragana, et ils se ressemblent souvent. Mais, il y a une grande différence d’utilisation entre le katakana et l’hiragana.
Le katakana est exclusivement utilisé pour écrire des mots d’origine étrangère. À cause de leur ressemblance avec les hiraganas, les katakanas sont plus difficiles à apprendre.

 

Apprendre les kanjis

Les caractères kanjis viennent du chinois. Chaque caractère kanji transmet une signification. Ainsi, en kanji, le mot représentant le chien est 犬, donc tous les mots associés avec ces caractères auront de fortes chances d’être associés au chien. Ainsi, l’écriture des kanjis en japonais n’est pas phonétique.
La mauvaise nouvelle est qu’il y a plus de 2 100 caractères kanjis à connaître en japonais. Cela signifie que vous devrez les apprendre tous un par un. Heureusement, vous n’avez pas besoin de les apprendre tous en même temps. Commencez simplement par les caractères de bases, et continuez ainsi tout en augmentant votre vocabulaire et votre connaissance générale du japonais. Les bonnes références pour un apprentissage graduel des kanji sont le JLPT, livres pour enfants, ou test kanji (kanken) pour japonais.

Enfin, c’est probablement le moyen le plus avancé d’apprendre à lire le japonais, car c’est le principal moyen de lecture et d’écriture des Japonais. C’est pour cette raison qu’il présente un certain nombre d’avantages différents lorsque vous étudiez. Le principal parmi ceux-ci est la distinction entre les mots, cela signifie que même si deux mots sont prononcés de la même manière, ils peuvent être écrits différemment. Cela peut être un avantage important pour parler et comprendre le japonais, car il y a moins de prononciations à retenir et vous pourrez mieux maîtriser l’utilisation des mots. Car tous les mots ne s’utilisent pas comme en français.

En pratique

Au début, lisez le japonais à voix haute

La lecture n’est qu’une partie de l’apprentissage du japonais. Assurez-vous de pratiquer d’autres compétences comme l’écriture et l’écoute. Mais le moyen le plus simple de combiner une autre compétence avec l’apprentissage du japonais est de lire les mots à haute voix.
De cette façon, vous pratiquez votre prononciation, vous apprenez de nouveaux mots de vocabulaire et apprenez à lire plus rapidement le japonais. Avec cet exercice, vous associez les sons aux caractères, vous lisez le japonais sans effort. Alors, ne soyez pas timide. C’est ainsi que vous avez également appris à lire le français à la maternelle. C’est donc aussi la meilleure façon d’apprendre à lire le japonais, même maintenant.

 

Par après pratiquez souvent la lecture

La meilleure façon d’apprendre à lire le japonais est avec beaucoup de pratique. Pratiquez en utilisant tous les mots écrits et essayez de les lire. Cherchez des exercices de lecture en japonais.

Voici quelques idées pour vous aider à maîtriser la lecture en japonais:

Lire des romans ou le journal: si vous voulez un exercice de lecture fiable, procurez-vous des romans japonais. Ou, vous pouvez également lire les actualités japonaises en ligne. Vous pouvez vous entraîner à lire le japonais et vous tenir au courant des événements actuels en même temps.

Lire les mangas: le manga est une bonne idée si toutefois on a choisi correctement l’histoire. Pour une question d’apprentissage, éviter les histoires fantastique ou historique au début. Essayez de trouver une histoire parlant plutôt de la vie quotidienne. Il y a des tonnes d’histoires différentes, je suis sûr que vous pourriez trouver quelque chose qui vous correspond.

Mettez des sous-titres en japonais: lorsque vous regardez des films (en particulier des films japonais), mettez les sous-titres japonais. Vous apprendrez à suivre le rythme rapide des dialogues, et c’est un excellent exercice pour une lecture rapide.

 

Conclusion

Apprendre à lire le japonais prend un peu de temps, mais reste assez simple. Une fois que vous maîtrisez les deux syllabaires et un millier de kanji, vous êtes prêt à partir. Vous connaissez chaque caractère, et comme le japonais s’écrie de gauche à droite, vous pouvez simplement les assembler comme des lettres latines. Pas besoin d’analyser les traits de chaque caractère, prenez-les simplement par leur valeur nominale en fonction de la prononciation.
En fin de compte, la façon dont vous lisez le japonais est la même que vous lisez le français. Vous regardez les lettres et créez des mots à partir de celles-ci. Bien sûr, vous avez passé beaucoup de temps à apprendre à lire le français. Alors, lorsque vous apprenez à lire le japonais, donnez-vous du temps également.


 

Passionné en langues asiatiques, j'ai éprouvé beaucoup de difficultés à apprendre ces langues via le français. Une information manquante ou tout simplement inexistante en français, j'ai envie de corriger la donne et vous donner l'occasion d'évoluer avec les langues asiatiques dont le japonais, le coréen, le chinois et le thaï. Et peut-être un jour une autre langue...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here