Pourquoi l’alphabet japonais est une écriture géniale?

Pourquoi l’alphabet japonais est une écriture géniale?

Dans ce billet, j’aimerais de par mon expérience d’apprentissage de différent alphabet, vous démontrez que l’alphabet japonais est génial à apprendre et qu’il apporte beaucoup d’avantages. Vous le savez probablement déjà, mais le japonais à trois systèmes d’écriture qui est utilisé au quotidien. C’est ce qui rend la chose compliquée, mais procure également de nombreux privilèges insoupçonnés. Voyons pourquoi l’alphabet japonais est une écriture géniale.

Pourquoi l’alphabet japonais est une écriture géniale?

 

Quand vous avez compris l’écriture japonaise, vous éliminez la majorité des questions en lisant un nouveau mot. Souvent quand la langue ne contient qu’un système de lettre, il est parfois compliqué de déchiffrer des mots inconnus. Nous passons alors dans toute une procédure d’analyse voire de recherche pour comprendre que le mot étant un anglicisme transcrit dans un alphabet différent. Avec le japonais les choses sont différentes vous passez moins de temps à comprendre l’origine du mot, vous gagner inconsciemment beaucoup d’étapes dans la réflexion voire dans la recherche du mot et de sa compréhension.

 

Prenons un exemple concret pour mieux comprendre. Le japonais utilise 3 systèmes d’écriture, les ひらがな, les カタカナ et les 漢字 (hiragana, katakana, kanji) et chaque système à sa propre utilisation. Les hiraganas sont utilisés couramment pour la majorité des mots japonais ou combinaison verbale avec les kanjis. Si je prends le mot 水筒 signifiant gourde. J’ai le kanji de -l’eau- 水 et le kanji du -tuyau- 筒. Je peux comprendre le sens même si le deuxième caractère est moins parlant par rapport au mot final « gourde », je sais que c’est de l’eau qui est contenue dans un tuyau. Sans savoir lire le mot 水筒「すいとう」 (suitou) je sais qu’il y a un rapport avec l’eau et un tuyau. Cela fonctionne pour pratiquement tous les kanjis en japonais. D’où l’importance de les connaître.

 

Ensuite, il y a aussi les katakanas. L’un des grands avantages des katakanas est que lorsque vous lisez le japonais, vous tombez sur un mot en katakana, vous comprenez directement que ce mot sera ou bien un mot d’origine étrangère, ou un nom propre étranger voire un kanji trop compliqué qui est transcrit en katakana. C’est bête, mais vous gagnez du temps dans la réflexion de la compréhension du mot. Si tout le japonais était écrit par exemple avec les hiraganas, cela serait beaucoup plus compliqué de déchiffrer la langue. Les anglicismes ou mots étrangers dans les autres langues sont parfois difficiles à lire ou à trouver pour les non-natifs. Même parfois pour les niveaux plus avancés, cela demande énormément de pratique de lecture.

 

Comparons un peu avec l’alphabet français. Le français est une langue où l’on ne prononce pas, pour la majorité des cas, la dernière lettre. Mais si je prends, les mots -panda, lao, népali…-, les dernières lettres sont prononcés! Cela peut-être un vrai casse-tête pour les apprenants en langue française de savoir quand prononcer ou pas. Sans oublier, le « tous » (à tous, tous les garçons…). Ici pas de piste d’utilisation grâce à un système différent comme les katakanas…

 

J’espère avoir pu vous transmettre l’idée des avantages insoupçonnés dans la langue japonaise et que même si elle vous demandera plus d’effort à apprendre, les avantages sont également fortement présents. Combien de fois, je n’ai pas lu des kanjis sans connaître la prononciation, mais en comprenant le sens, car il y avait les indicateurs de compréhension. Le dictionnaire me confirmait par la suite ma logique. Tandis qu’en français, il faut directement ouvrir le dictionnaire pour avoir la définition du mot (sauf si vous avez étudié la langue française). Enfin, le français était un exemple pour vous donner une idée plus proche, j’aurais pu utiliser le coréen ou le thaï.

 

Petite note pour les puristes, je le sais très bien le japonais n’est pas un alphabet, l’idée est d’avoir un titre parlant au moins expérimenté en japonais en espérant les encourager!

 

Retrouvez d’autres astuces et trucs pour apprendre le japonais et son écriture.

Cliquez ici

 


 

Passionné en langues asiatiques, j'ai éprouvé beaucoup de difficultés à apprendre ces langues via le français. Une information manquante ou tout simplement inexistante en français, j'ai envie de corriger la donne et vous donner l'occasion d'évoluer avec les langues asiatiques dont le japonais, le coréen, le chinois et le thaï. Et peut-être un jour une autre langue...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here