5 trucs pour mémoriser le vocabulaire japonais facilement

5 trucs pour memoriser le vocabulaire japonais facilement

 
Apprendre du vocabulaire nouveau n’est pas toujours facile, la mémoire a besoin d’entraînement au début pour être efficace, cela demande du temps, de la répétition, de la pratique et de la patience. On n’a l’impression parfois qu’on n’est pas capable d’y arriver, mais je vais vous démontrer qu’avec de la technique cela est tout à fait faisable.
 

Apprenez à vous rappeler

Apprendre par cœur est au centre de la plupart des cours de japonais. Mémoriser des mots! Mémoriser des règles de grammaire ! Mémoriser les kanji! La mémorisation par cœur est aussi très japonaise. Mais est-ce vraiment la bonne méthode adaptée à vous ? Ce n’est pas toujours comme cela que notre cerveau apprend quelque chose. Bien que la mémorisation ait sa place dans l’apprentissage, ce n’est pas la mémorisation qui compte, mais la répétition! Par contre, ce n’est pas aussi simple que vous pourriez le penser. Pour avoir une capacité de répétition correcte, il y a beaucoup de choses que vous pouvez faire pour rendre votre apprentissage beaucoup plus efficace.5 trucs pour memoriser le vocabulaire japonais facilement2
Par exemple pour le japonais, essayez d’apprendre plusieurs choses liées ensemble. Prenez un mot de vocabulaire, un kanji, un terme de grammaire et exercez-vous avec un peu d’audio (si possible), le tout-en-un, puis répétez. Si cela paraît trop difficile d’un coup, il suffit de diminuer la quantité. Vous verrez alors que c’est plus efficace que d’apprendre 20 mots de vocabulaire à la fois, puis les répéter. Vos progrès seront plus lents si vous ne faites pas un minimum de répétition dans un contexte autour du mot ou du point de grammaire. Pourquoi cela, car chaque fois que vous vous reviendrez au vocabulaire, vous vous souviendrez du vocabulaire, de comment l’utiliser, dans quel contexte, etc. Ou chaque fois que vous reviendrez à un kanji, vous vous souviendrez des mots associés des différentes lectures et utilisations des mots. Après un groupe doit être revu régulièrement pour arriver à un niveau ou vous pourriez le relire les yeux fermés. C’est la répétition qui sera efficace sur le long terme.
 

Ne craignez pas les erreurs

Qui vous a dit de ne pas commettre d’erreurs ? La première chose que j’aurais aimé connaître, il y a très longtemps, quand j’étais débutant, ce sont les erreurs. Cela semble assez simple, mais quand vous y réfléchissez, nous essayons d’éviter de faire des erreurs. C’est gênant, c’est même parfois douloureux. Les erreurs ne sont pas des choses que nous aimons commettre en tant qu’êtres humains. Souvent, faire des erreurs signifierait généralement la mort pour nous, mais si je vous disais que faire des erreurs vous permettrait d’apprendre beaucoup plus vite !
Rappelez-vous ceci, si vous ne faites pas d’erreurs, vous ne repoussez pas vos limites. Si vous ne repoussez pas vos limites, vous allez finir par apprendre à un rythme beaucoup plus lent. Si vous avez peur de faire des erreurs, vous n’essaierez pas d’apprendre de nouvelles choses, vous allez stagner. Pour apprendre de nouvelles choses, vous devez faire beaucoup, beaucoup d’erreurs.
Ensuite, vous devez apprendre de vos erreurs et ne pas hésiter à revenir en arrière et à réapprendre, pourquoi vous avez fait quelque chose de travers, cela vous donnera une meilleure idée de ce que vous apprenez. Si vous ne le faites pas, vous ne faites que survoler la surface, tel un spectateur.
Si vous n’êtes pas disposés à faire des erreurs, vous n’êtes probablement pas disposés à entretenir une conversation avec des Japonais. Pratiquer la conversation est vraiment important. Cela vous aide à vous entraîner à vous souvenir des choses que vous avez apprises dans des situations nouvelles et différentes. Les erreurs signifient que vous essayez. Si vous essayez… Eh bien, cela signifie que vous apprenez. La liste des erreurs s’allonge encore et encore. Peu importe votre niveau d’étude, vous pouvez vous efforcer de faire plus d’erreurs. L’important, cependant, est d’apprendre d’eux. C’est pourquoi j’ai écrit cet article en fait, pour que vous puissiez apprendre de mes propres erreurs également. Cependant, souvenez-vous que si vous n’apprenez pas de vos erreurs, vous perdrez du temps à faire les mêmes erreurs encore et encore parfois sans vous en rendre compte.
5 trucs pour memoriser le vocabulaire japonais facilement
 

Trouver une solution pour vos points faibles

Personne n’aime faire des choses pour lesquelles il/elle n’est pas douée(e), mais c’est ce qui sépare les personnes bilingues aux autres. Les bilingues se sont concentrés pour améliorer leurs points faibles. Pourquoi ? Parce que ça rend tout le reste, tellement mieux.
Avec le japonais, j’ai appris que je devais également me concentrer sur mes points faibles. Les points faibles ne feront que s’affaiblir encore plus et ils vous retiendront vers le bas constamment.
Par exemple, si votre point faible ce sont les kanji, ce n’est pas seulement la connaissance du kanji qui posera problème, mais également votre niveau de compréhension et du vocabulaire. Pourquoi ? Parce que lorsque vous lisez, vous devez constamment vous arrêter et voir ce que signifie chaque kanji, ce qui signifie que vous lisez moins de choses, ce qui signifie que votre vocabulaire n’est pas aussi bon. Qu’advient-il lorsque votre grammaire n’est pas aussi bonne? Vos phrases et votre compréhension ne vont pas mieux non plus. Tout cela pourrait être corrigé en se concentrant sur vos points faibles. Même si travailler sur quelque chose pour lequel vous n’êtes pas bon, n’est pas facile, à long terme cela fait la différence. Si vous voulez vraiment vous améliorer, vous devez le faire, il ne faut pas procrastiner.
 

Prenez le temps et organisez-vous

Votre apprentissage doit passer par des répétitions espacées. Idéalement, tout ce que vous apprenez doit être compris et assimilé avant de continuer sur de la nouvelle matière. Mais vous devez également pouvoir jouer avec de la nouvelle matière et ne pas oublier l’ancienne. D’où l’intérêt, de parfois revenir en arrière ou de refaire un livre du début voire une autre méthode du même niveau pour avoir une version différente dans un temps différent, pour réapprendre et pour revoir. La répétition dans le temps est importante pour ancrer la langue dans votre mémoire. On oublie beaucoup de choses, surtout ceux que l’on utilise peu ou pas.5 trucs pour memoriser le vocabulaire japonais facilement2
La répétition espacée est peut-être assez banale depuis l’avènement des téléphones, les plus organisés utiliseront un cahier ou des notes, les moins organisés utiliseront des applications utilisant cette technologie de répétition espacée. La balle est dans votre camp.

 

S’organiser avec des notes

Tenir une ou des notes de grammaire, de kanji, de vocabulaire implique d’écrire de nouveaux mots et expressions que vous rencontrez au cours de la journée. En règle générale, vous mettez le mot ou la phrase en japonais, puis en français. Vous pouvez également développer un peu plus l’idée en ajoutant des images ou d’autres  phrases d’exemple. Fondamentalement, tout ce qui pourrait vous aider à comprendre, utiliser et mémoriser le mot.
Des études ont montré que cela pouvait constituer un moyen très efficace d’apprentissage du vocabulaire. Les étudiants obtiennent généralement de meilleurs résultats aux tests et sont capables de se rappeler des mots plus facilement et de les retenir plus longtemps. Et il y a parfois un aspect social dans lequel vous pouvez partager des idées et débattre de la signification de certains mots.
Mais ces mêmes études précisaient que les élèves qui les exécutaient ne le feraient pas s’ils n’avaient pas à le faire (s’ils ne faisaient pas partie d’une classe). En d’autres termes, créer un cahier de vocabulaire peut s’avérer très utile, mais personne ne veut vraiment le faire à moins d’y être absolument obligé. Indirectement ceux qui ne le font pas, ne sont pas spécialement ceux qui ne réussissent pas, mais le faire peut contribuer à la réussite. Que ce soit sur papier ou sur ordinateur, le fait de prendre des notes rend votre étude active. Pensez-y.
 

Cela reste des idées pour vous aider dans votre étude du japonais, j’espère qu’au moins une, vous servira…

 

———————–

Passionné en langues asiatiques, j'ai éprouvé beaucoup de difficulté à apprendre ces langues via le français. Une information manquante ou tout simplement inexistante en français, j'ai envie de corriger la donne et vous donner l'occasion d'évoluer avec le japonais, le coréen, le chinois et le thaï. Et peut-être un jour une autre langue...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here