6 choses simples avec la langue japonaise

6 choses simples avec la langue japonaise

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles vous pouvez décider d’apprendre le japonais. Certaines personnes l’apprennent parce qu’elles ont été inspirées par les animés, les arts martiaux ou des jeux vidéo, d’autres veulent une langue asiatique pour voyager et quelques-unes décident d’apprendre pour le travail. Beaucoup d’apprenants pleins d’espoir, cependant sont rebutés lorsqu’ils voient le système d’écriture japonais, qui est réputé pour être incroyablement difficile à apprendre et presque impossible à maîtriser.
Mais si vous voulez apprendre le japonais, ne désespérez pas ! De nombreux aspects de cette merveilleuse langue sont en fait très faciles à apprendre. Voici 6 choses simples avec la langue japonaise.

6 choses simples avec la langue japonaise

 

Poser des questions

Lorsque l’on étudie le français comme seconde langue, en particulier pour les Japonais, ils ont tendance à trouver des expressions types telles que « n’est-ce pas ? », « pas vous ? » très difficile à appréhender. Cela est dû au fait que l’expression de la question doit correspondre à la préposition dans la phrase et si la préposition est positive, l’expression de la question doit être négative et vice-versa.
Cependant, en japonais, toutes ces questions compliquées sur les mots de questions tiennent toutes dans une seule traduction en japonais か « ka » cela fonctionne dans toutes les phrases polies et moins polies. Ensuite, il y a également le ね « ne » ! Vous pouvez dire n’importe quelle phrase dans n’importe quel temps et ajouter simplement ね « ne » à la fin pour en faire une question. Facile!

 

La conjugaison

La conjugaison en français est probablement au même niveau que l’apprentissage des kanji, c’est compliqué, cela prend du temps mais avec de la pratique on peut y arriver. Mais la conjugaison en japonais est toute différente du français. En japonais, le verbe ne change pas de forme selon le pronom personnel et il y a très peu de temps dont pas de futur. Cela rend les choses beaucoup plus simples à apprendre. Côté verbe, nous avons également très peu d’exceptions, dès que vous comprenez la règle, le reste est similaire.

6 choses simples avec la langue japonaise

Le pluriel

L’ajout de « s » à la fin d’un nom en fait généralement un pluriel en français. Il y a aussi des mots qui font exception à cette règle, comme « alentours » , « gens », « archives », etc. Il existe également différentes orthographes plurielles selon la dernière lettre des mots. Ceux-ci causent des maux et des douleurs sans fin pour les apprenants de langue française. Sans parler des variations avec le féminin.
En japonais, par contre, le mot ne change pas même s’il devient pluriel ! Cela le rend incroyablement facile à apprendre, même si vous devez être clair dans une conversation japonaise si vous parlez d’une chose ou de plusieurs. Notez qu’il y a un mot pour le pluriel たち « tachi » mais il est tellement facile d’utilisation que vous l’aurez très vite appris dans ces utilisations.

 

Un mot est considéré comme une phrase!?

Le simple fait de dire un adjectif ou un verbe compte comme une grammaire correcte. Lorsque vous parlez français, si vous vous exclamez simplement en disant « chaud ! », vous semblez incompétent. Vous devez inclure la chose que vous décrivez ou un pronom (c’est-à-dire « j’ai chaud », « il fait chaud ») pour une phrase grammaticalement correcte. Cependant, en japonais, vous pouvez simplement dire un adjectif et tant que le contexte est clair dans la situation, votre phrase a un sens grammatical parfait. Des mots comme さむい samui (froid), あつい atsui (chaud), きれい kirei (beau), かわいい kawaii (mignon)… peuvent être dits et criés autant que vous le souhaitez sans avoir à vous soucier de la grammaire.

 

Difficile de faire des fautes d’orthographe

L’orthographe est un énorme casse-tête pour les apprenants de français et même pour les locuteurs natifs. Cependant, une fois que vous aurez appris un mot japonais (dans son orthographe hiragana ou romaine), vous saurez exactement comment il est orthographié. Il n’existe pas de lettre muette en japonais, ce qui signifie que même si vous devez apprendre à le lire en caractères kanji, il n’y a pas de mauvaise surprise quant à son orthographe.
Le japonais est une langue difficile à apprendre, mais c’est aussi très amusant à étudier et atteindre un bon niveau de compétence est très gratifiant.

6 choses simples avec la langue japonaise

Pas de tons

De nombreuses langues asiatiques comportent des tons, c’est le cas du chinois, du thaï, du lao etc. C’est l’un des aspects les plus difficiles au début de l’apprentissage. Cependant, le japonais traite toutes ses syllabes et lettres de la même manière. Et à quelques exceptions près en termes d’accent, cela n’affecte pas le sens des mots en japonais.
Ceci est également vrai pour les tons. Vous savez peut-être que le chinois a de nombreux tons différents qui changent complètement le sens des mots. Bien que le japonais utilise certains des mêmes caractères que le chinois, ils ont laissé les règles de ton sur le continent. C’est une excellente nouvelle pour les apprenants de japonais !

 

Avec ces 6 choses simples avec la langue japonaise à l’esprit, espérons-le, vous pourrez entrer dans le monde de l’étude du japonais avec un peu plus de confiance!

Envie d’apprendre le japonais sérieusement? Je vous recommande Langasia.

 

Retrouvez également tous mes meilleurs articles sur le japonais.

  Cliquez ici

 


 

Passionné en langues asiatiques, j'ai éprouvé beaucoup de difficultés à apprendre ces langues via le français. Une information manquante ou tout simplement inexistante en français, j'ai envie de corriger la donne et vous donner l'occasion d'évoluer avec les langues asiatiques dont le japonais, le coréen, le chinois et le thaï. Et peut-être un jour une autre langue...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here