Guide pratique d’apprentissage du débutant en chinois

Guide pratique d’apprentissage du débutant en chinois

Le chinois mandarin est une langue difficile à apprendre, surtout compte tenu de ses prononciations peu intuitives et de l’utilisation de caractères plutôt que d’un système alphabétique. Apprendre le chinois peut être une idée décourageante et souvent de nombreux étudiants débutants ne savent pas par où commencer. Découvrez ce guide pratique d’apprentissage du débutant en chinois.

 

Guide pratique d’apprentissage du débutant en chinois

 

Si vous ne savez pas par où commencer, ce guide peut vous donner les éléments de base de la grammaire chinoise, le vocabulaire d’introduction et des conseils de prononciation pour vous aider à construire une base en chinois.

 

Les 4 tons mandarin

Le chinois mandarin est une langue tonale. La façon dont une syllabe est prononcée en termes de son et de ton peuvent faire varier sa signification. Par exemple, la syllabe «ma» peut signifier «cheval», «mère», «gronder» ou «chanvre» selon le ton utilisé.

La maîtrise des quatre tons mandarin est la première étape essentielle pour apprendre cette langue. Les quatre tons de mandarin sont hauts et plats, montant, descendant puis montant et descendant. Vous devez être capable de prononcer et de comprendre les tons mandarin. Quelques astuces pour vous aider.

Une fois que vous avez appris les tons, vous pouvez commencer à apprendre le vocabulaire et des phrases tout en apprenant la romanisation du pinyin. La lecture et l’écriture des caractères chinois sont la dernière étape.

 

La prononciation en mandarin

Il y a 37 sons uniques en chinois mandarin, qui se composent de 21 consonnes et 16 voyelles. Grâce à une myriade de combinaisons, environ 420 syllabes différentes peuvent être produites et utilisées dans la langue chinoise.

Prenons le mot chinois pour «montagne» comme exemple. Le caractère 山 se prononce comme shān, qui est une combinaison des sons «sh» et «ān».

 

La romanisation pinyin

Le pinyin est une façon d’écrire le chinois en utilisant l’alphabet romain. C’est la forme la plus courante de romanisation et elle est utilisée dans la plupart des matériels pédagogiques, en particulier pour les étudiants occidentaux qui apprennent le chinois.
Le pinyin permet aux étudiants débutants en mandarin de lire et d’écrire le chinois sans utiliser de caractères chinois. Cela permet aux étudiants de se concentrer sur le mandarin parlé avant de s’attaquer à la formidable tâche d’apprendre les caractères chinois .

Parce que le pinyin a de nombreuses prononciations qui ne sont pas intuitives pour les francophones, il est nécessaire d’étudier le système pinyin pour éviter les erreurs de prononciation. (Apprendre le pinyin étape par étape)

 

Le vocabulaire essentiel

Bien sûr, il y a une infinité de mots de vocabulaire à apprendre. Facilitez-vous en commençant par certains des mots chinois les plus couramment utilisés.

Afin de faire référence aux personnes dans une conversation, vous aurez besoin de connaître les pronoms mandarin. C’est l’équivalent de termes comme «je, vous, lui, elle, eux, nous». Les mots mandarin pour les couleurs sont également un vocabulaire élémentaire qui peut être facilement appris. Lorsque vous voyez différentes couleurs dans votre vie quotidienne, essayez de vous souvenir du mot chinois.

Comprendre les nombres en mandarin est aussi un bon point de départ. Une fois que vous aurez maîtrisé la lecture, l’écriture et la prononciation des nombres, il sera plus facile d’apprendre les termes du calendrier  (comme les jours de la semaine, les mois, les années) et de l’heure.

 

Les sujets de conversation

Au fur et à mesure que vous progresserez dans votre maîtrise du mandarin, vous pourrez avoir des conversations. Ces idées vous prépareront à discuter de différents sujets.

Toutes les conversations commencent par un message d’accueil . Apprenez les salutations en mandarin pour pouvoir dire « bonjour » ou « bon après-midi! » En vous présentant, les questions courantes pourraient être « d’où venez-vous? » ou « où habitez-vous? », « c’est votre première fois en chine ».

De nombreux événements sociaux et rencontres ont lieu dans les restaurants. L’apprentissage du vocabulaire alimentaire et du vocabulaire du restaurant peut être utile pour savoir comment commander ou comment demander de l’aide si vous avez besoin d’une autre paire de baguettes.

Un autre vocabulaire utile si vous voyagez dans un pays de langue chinoise, il se peut que vous séjourniez dans un hôtel ou que vous ayez à faire face à des opérations bancaires en termes de retrait d’argent, d’échange d’argent, etc.

 

La grammaire du mandarin

La grammaire du chinois mandarin est très différente du français et des autres langues occidentales. La première étape consiste à apprendre les structures de phrase de base en mandarin. Pour un étudiant en mandarin de niveau débutant, il est également important de savoir poser des questions simples en chinois, car poser des questions est le meilleur moyen d’apprendre une langue et une culture. Les questions particulièrement utiles à savoir incluent « comment dit-on « x » en chinois? » ou « que signifie cette expression? »

Une différence intéressante entre le français et le chinois est l’utilisation des compteurs en mandarin. Par exemple, en français, on dirait «une personne» ou «une feuille». Dans ces exemples, «personne» et «feuille» ne sont des mots de mesure pour les noms «personne» 一个人(yī gè rén) et «feuille» 一片叶子. En chinois, il y a beaucoup plus de mots de mesure.

 

Lire et écrire des caractères chinois

Les caractères chinois sont la partie la plus difficile de l’apprentissage du mandarin. Il y a plus de 50 000 caractères chinois et un dictionnaire contient généralement 20 000 caractères. Un Chinois instruit connaîtra environ 8 000 caractères. Et pour lire un journal, vous devez en apprendre environ 2 000. Il est préférable aussi de choisir la version simplifiée, sans si votre environnement est avec les caractères traditionnels.

 

 

Nous voilà arrivés au bout de ce Guide pratique d’apprentissage du débutant en chinois. Ceci est l’introduction d’un long voyage et passionnant voyage à travers la langue chinoise.Guide pratique d’apprentissage du débutant en chinois

Passionné en langues asiatiques, j'ai éprouvé beaucoup de difficultés à apprendre ces langues via le français. Une information manquante ou tout simplement inexistante en français, j'ai envie de corriger la donne et vous donner l'occasion d'évoluer avec les langues asiatiques dont le japonais, le coréen, le chinois et le thaï. Et peut-être un jour une autre langue...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here