Critique : Minna no Nihongo I – débutant

 

Minna no Nihongo – Débutant 1 est un manuel vraiment intéressant pour débuter l’apprentissage du japonais. Je vous présente ici, simultanément le manuel (entièrement en japonais) ainsi que le livre de grammaire et sa traduction en français. Ce manuel commence par la construction de phrases abordées dans le chapitre, ensuite nous retrouvons des phrases exemples puis enchaînons avec un dialogue pour enfin, terminer par une série d’exercices (écrits et oraux). En fin de volume, nous trouvons une révision des 25 leçons ainsi qu’un récapitulatif de la grammaire apprise et un lexique de mots.

Pour le livre de traduction, nous retrouvons la liste du vocabulaire vu dans la leçon, puis la traduction des phrases exemples, du vocabulaire supplémentaire, une petite note culturelle pour s’achever sur des explications grammaticaux. En fin de volume, nous trouvons un résumé grammatical, ainsi qu’un appendice de tableaux récapitulatifs de verbe, expression et nombre. Chaque livre comporte des dessins assez sympathiques. Nous regrettons les CD vendus séparément, qu’il n’y ait pas d’apprentissage de l’écriture et un prix élevé pour toute la collection.  À noter que l’étude pourra être plus efficace, si vous avez les deux livres.

Note : il existe pas mal d’autres livres complémentaires à la méthode (livre d’écriture, d’exercices… ainsi qu’une vidéo).

Note : Il existe une version avec romanisation de l’écriture japonaise, mais je vous conseille vivement d’utiliser celle seulement en kana.

 

 

On aime

  • Richesse du contenu
  • Grammaire efficace
  • Tableaux récapitulatifs

 

On râle

  • CD séparé
  • Difficilement trouvable en commerce
  • Technique de traçage inexistante

 

Détails

Niveau : débutant

Catégorie : manuel

Auteur : Collectif

Éditeur : 3A Corporation

 

 

Ma méthode d’étude

J’ai commencé par la lecture en japonais de tout le chapitre. Ensuite, je lisais la version française et mémorisait le vocabulaire et la grammaire. Pour ensuite, une deuxième fois étudier la version japonaise, en essayant de bien mémoriser les constructions de phrases. Je n’hésitais pas, à revenir au vocabulaire ou aux points grammaticaux mal assimilés même après être passés à la leçon suivante.

 

 

Conclusion

Difficile au premier abord, cette méthode ne propose aucune romanisation du japonais, elle sera peut-être un peu abrupte pour l’apprenant moins initié, mais reste malgré tout, une méthode efficace pour apprendre le japonais. Très pédagogique, cette méthode ne se dirige pas vers la facilité d’apprentissage comme beaucoup d’autres manuels existants, ici les mots sont choisis selon leur usage et leur utilité de la vie de tous les jours, car nous passons du japonais au français et pas le contraire. Grâce à cela, nous apprenons un japonais utilisé quotidiennement au Japon et non pas une série de mots simple et inefficace. La série Minna no Nihongo font partie des meilleurs livres d’apprentissage.  À bon entendeur.

> N’hésitez pas à consulter la critique du volume 2.

> Un 2ème édition existe, en savoir plus.

 

Visuel

L’image du livre de la traduction française et note de grammaire.

minna no nihongo-note fr 1
 

 

 

 

 

 

 

〜〜〜〜〜〜〜

 

 

N’hésitez pas à vous aussi, si vous possédez ce livre à donner votre avis.

 

livre-japonais

 

PARTAGER
Fasciné par les langues asiatiques, je partage avec vous ma passion à travers divers contenus pouvant, je l'espère, vous aider dans votre propre apprentissage.

3 COMMENTAIRES

  1. C’est le livre que utilise ma prof pour ses cours de japonais, il est vraiment super mais c’est vrai qu’il est difficilement trouvable et en plus cher !

  2. J’ai beaucoup entendu parler de cette méthode, notamment par des amis qui sont en licence de japonais mais pas seulement. Pour moi, le principal défaut de cette méthode n’est pas d’être cher, c’est surtout qu’on a du mal à s’y retrouver entre les volumes qui contiennent les textes, ceux avec les explications et les traductions et les volumes d’exercices, du coup je n’en ai jamais acheté car j’ai peur de me tromper! Mais apparemment celui que vous présentez est assez complet. Vous avez entendu parler de la méthode Genki? Elle est aussi utilisée dans certaines universités mais c’est une méthode en anglais, je serais curieuse de lire votre critique sur cette méthode (d’autant que j’ai les volumes 1 et 2 chez moi).

    • Il est vrai que tous les livres de ‘minna no nihongo » peuvent paraître troublants, j’ai eu moi-même difficile à différencier le manuel des autres livres l’accompagnant.
      J’ai commencé avec le « Japanese for busy people », une méthode pour anglophone avec un peu trop d’anglais à mon goût, c’est ce qui m’a rebuté aussi pour le « Genki » trop axé sur la langue anglaise, donc pas trop adapté au francophone, à mon avis.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here