Critique : Minna no Nihongo – débutant II

Minna no Nihongo débutant II est la suite du premier manuel (voir la critique ici). Après une introduction explicative d’utilisation du livre, cet ouvrage présente les chapitres 26 à 50 complétant le niveau débutant, c’est-à-dire 50 chapitres en tout.
Ce volume 2 présente exactement le même cheminement de leçons que dans le volume 1, à savoir la structure de phrases pour commencer puis des phrases exemples, ensuite nous retrouvons le dialogue (chaque dialogue est agrémenté d’image) et les phrases pratiques de grammaire pour terminer par des exercices écrits, de même que des exercices de compréhension à l’audition et un exercice de compréhension à la lecture. Il sera possible de réviser les acquis tous les cinq chapitres.
En fin de volume, nous trouvons plusieurs récapitulatifs. Ces récapitulatifs abordent, les particules, les verbes, les adjectifs, les adverbes, les mots de conjonction, ainsi qu’un index en japonais seulement. Nous retrouvons également les corrigés en fin de volume qui sont malheureusement incomplets. Effectivement, nous avons seulement les corrigés de la compréhension à l’audition et de la compréhension à la lecture. Nous regrettons qu’il n’ait pas d’audio et que les dialogues soient trop axés la vie professionnelle.

On aime

  • La diversité des exercices
  • La traduction française

 

On râle

  • Dialogue trop axé professionnel
  • Pas d’audio

 

Détails

Niveau : débutant
Catégorie : manuel
Auteur : Collectif
Éditeur : 3A Corporation
 Note 4/5 ★ ★ ★ ★

Ma méthode d’étude

Dans la continuité du premier volume, j’ai continué la même méthode d’assimilation des leçons, des points de grammaire et du vocabulaire. J’effectuais régulièrement des répétitions afin de mémoriser les phrases exemples et les points de grammaires avec plus de simplicité. Cela me permettait parallèlement d’enchaîner les mots plus rapidement à l’oral et me rapprocher de la vitesse d’un Japonais natif.

La traduction

La traduction française se compose de quatre parties: le vocabulaire, la traduction (des dialogues et phrases), le vocabulaire de références et d’informations et se termine par la partie explication grammaticale. Nous trouvons aussi la traduction des index du manuel tel que les particules, les formes verbales, les verbes et les adjectifs ainsi que la conjonction. Les traductions sont assez bonnes dans l’ensemble, nous regrettons juste quelques explications un peu floues.

Couverture de la traduction française

minna no nihongo francais

Conclusion

On ne détecte pas de changement avec son prédécesseur Minna no Nihongo débutant 1, travaillant sur la continuité du niveau débutant. Après ce livre, vous aurez acquis un niveau suffisant pour commercer des manuels au niveau intermédiaire, ou tout simplement continuer avec les Minna no nihongo niveau intermédiaire. Minna no Nihongo reste un bon départ pour commencer ou continuer à apprendre le japonais.

Retrouvez la comparaison de la nouvelle édition des Minna no Nihongo.

〜〜〜〜〜〜〜

N’hésitez pas à vous aussi, si vous possédez ce livre à donner votre avis.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here