Critique : Minna no Nihongo – débutant I – 2e édition

Critique: Minna no Nihongo débutant I – 2e édition est le manuel de référence en matière d’apprentissage de la langue japonaise.
Nous trouvons en premier lieu dans ce livre, une présentation de la prononciation, une introduction à l’écriture puis nous retrouvons pas moins de 25 chapitres agrémentés chacun d’image. Ces chapitres se décomposent en différentes parties commençant par des phrases clé et des phrases exemples. Continuant avec un dialogue pour conclure par des exercices de grammaire, de compréhension à l’audition et de compréhension à la lecture. Le livre comporte aussi des révisions des chapitres précédemment étudiés et un CD audio des dialogues et des exercices de compréhension à l’audition.
En fin de volume, nous découvrons un index du vocabulaire, un corriger complet des exercices et divers tableaux de verbes, de particules, de conjonctions… Il existe aussi une version en romaji, qui est totalement identique à celle en Kana. Personnellement, je vous conseille celle en Kana, l’approche sera plus efficace sur le long terme.

Critique : Minna no Nihongo – débutant I – 2e édition

 

On aime

  • Très complet
  • Un japonais comme au Japon

 

On râle

  • Parfois axé trop « business »
  • C’est cher

 

Détails

Niveau : débutant
Catégorie : manuel
Auteur : Collectif
Éditeur : 3A Corporation
 Note 5/5 ★ ★ ★ ★ ★

La traduction française (volume supplémentaire)

Il existe un volume vendu séparément qui est entièrement en français, cette traduction nous aidera à la compréhension de ce fameux Minna no Nihongo. Nous trouvons d’abord la liste de vocabulaire en japonais, en kanji et en français, ensuite la traduction des phrases clés et du dialogue. Pour ensuite enchainer avec du vocabulaire supplémentaire de référence et enfin terminer par les explications grammaticales. Nous retrouvons également la traduction des index et une présentation de l’écriture japonaise ainsi que sa prononciation. En supplément (encore), nous découvrirons les expressions utilisées en classe et deux articles traitant du « thème et sujet » et des « prépositions » japonaises.

 

Méthodes d’utilisation

Si vous êtes parfait débutant, apprenez une leçon par semaine en essayant de bien mémoriser les phrases clés. La langue japonaise étant très rigide, une mémorisation par coeur produira l’effet escompté.
Pour ceux qui auraient déjà un niveau, par mon expérience, il est possible d’apprendre une leçon en un ou deux jours (exercices compris), n’oubliez pas de bien mémoriser votre vocabulaire.

 

Conclusion

Cette nouvelle édition de Minna no Nihongo corrige pas mal de lacunes de l’ancien édition et permet d’apprendre plus efficacement le japonais. Minna no Nihongo reste une très bonne référence en matière d’apprentissage du japonais, allant du niveau débutant au niveau intermédiaire, vous pourrez ainsi évoluer assez rapidement. C’est aussi l’une des rares méthodes d’apprentissage d’origine japonaise possédant une version française. Alors n’hésitez plus et apprenez avec Minna no Nihongo.

 

Couverture du supplément français

minna no nihongo 2 edition fr

Lire la critique de l’ancienne édition
Lire la comparaison des deux éditions

Lire la critique du volume intermédiaire

N’hésitez pas à vous aussi, si vous possédez ce livre à donner votre avis.

 


 

Passionné en langues asiatiques, j'ai éprouvé beaucoup de difficultés à apprendre ces langues via le français. Une information manquante ou tout simplement inexistante en français, j'ai envie de corriger la donne et vous donner l'occasion d'évoluer avec les langues asiatiques dont le japonais, le coréen, le chinois et le thaï. Et peut-être un jour une autre langue...

7 Commentaires

  1. Bonjour,

    après quelques recherches sur le site je pense opter pour ce livre pour l’apprentissage du japonais. En sachant que je n’ai « aucune base » (à part les mots utilisés en français et une 30aine de mots appris en dehors), pensez vous que c’est un bon livre pour commencer ?

    Le manuel de japonais est assez cher et je penche plus pour celui-ci que pour les assimil ou promenade.

    Je voulais vous demander si le volume supplémentaire de traduction française est nécessaire avec ce livre ou pas ?

    Bien à vous.

    • Bonjour,
      C’est un excellent livre pour commencer, c’est comme une immersion au Japon. ^^ Par contre comme vous êtes débutant, je vous recommande fortement l’achat du volume de traduction, car les règles de grammaire y sont expliquées en français et le vocabulaire est également vraiment complet.
      Bonne étude.

  2. Bonjour,

    J’aurais quelque question à propos du minna no nihongo intermédiaire.
    Je n’ai pas vu de review sur cette édition, du coup est-ce qu’elle reste pertinente où la version débutante nous donne un bagage suffisant (pour un objectif d’être fluide en japonais).
    Et ma 2ème question concernant l’éventuel réédition de cette version intermédiaire car les vieux tomes sont pas facile a trouver et je ne trouve aucune info sur une éventuel réédition.
    En tout cas merci pour tout le contenu propose sur le site!!!

    • Bonjour, merci pour le retour!

      C’est vrai que, je n’ai pas fait de critique. Comme je suis en train de compléter les critiques manquantes, je vais essayer de la faire pour jeudi!

      Sinon, oui elle est pertinente, car c’est le niveau intermédiaire. Pour être fluide en japonais, (écrit et orale) il faudra beaucoup plus que cela… Sans vouloir vous décourager. Personnellement, j’ai trouvé le japonais trop passionnant pour rester à un niveau intermédiaire…

      Pour la réédition, c’est une question difficile, j’ai souvent contacté des éditeurs japonais et la réponse est toujours oui/non/ou une date précise. Ce n’est pas comme les américains qui vont prédire leur prochaine promotion. ^^. Après la version intermédiaire est plus récente que la première version du niveau débutant, donc il reste très pertinent en contenue, mais c’est vrai cela donne moins bien dans une bibliothèque… ^^

      J’ai écrit une comparaison des éditions 1 et 2 du niveau débutant. Au cas où: comparaison

      • Merci pour les réponse.

        Evidement, j’imagine bien que seulement ses livres ne sont pas suffisant pour devenir fluide mais ça ne me décourage pas plus que ça, si l’apprentissage était si simple, il y aurait plus d’apprenant haha. Pour l’instant j’essaie surtout assimilé les kana et les règles de grammaire pour me créer un bagage suffisant avant de le lancer dans la phase d’apprentissage des kanji qui est un peu plus redouté. En tout cas le temps que j’assimile correctement le contenu du minna no nihongo débutant, il y aura peut-être la réédition du niveau intermédiaire haha.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here