Critique : Japon! au pays des onomatopées

Japon ! au pays des onomatopées. Pour une fois, j’ai rassemblé les deux volumes sur les onomatopées, car ils sont totalement similaires. On trouve dans chaque livre environ 60 onomatopées réparties dans quatre chapitres représentées par les saisons. Chacun étant présenté sur deux pages, une page avec un dessin l’autre avec une explication plus une phrase exemple. La phrase exemple est présentée en japonais, romaji et français. On retrouve aussi un index en fin de volume. Ne vous attendez pas à un cours ou une méthode de mémorisation des onomatopées japonaises, ces livres présentes plutôt les onomatopées à travers des situations de vie ou des anecdotes. Toute fois cela apporte quand même la compréhension de ses différentes onomatopées, mais pas spécialement leurs utilisations.

On aime

  • Les anecdotes
  • Furigana pour les kanji

 

On râle

  • Manque d’exemples
  • Phrases trop longues

 

Détails

Niveau : tous niveaux
Catégorie : culturel
Auteur : Pierre Ferragut
Éditeur : Editions Ilyfunet
Note 1/5    

Idées d’utilisation

À lire tous simplement tranquillement tel un roman. Ou bien en complément à une étude du japonais pour avoir quelques exemples en plus.

Conclusion

Je m’attendais à avoir un recueil d’onomatopées japonais, mais tout compte fait, j’ai été plutôt déçu de ces livres. On passe plus de temps à lire les anecdotes de l’auteur, qu’à apprendre les onomatopées japonaises. Culturellement parlant ces livres seront ma foi intéressants, studieusement parlant, ses livres n’auront pas grand intérêt.


〜〜〜〜〜〜〜

 
N’hésitez pas à vous aussi, si vous possédez ces livres à laisser votre avis.

Passionné en langues asiatiques, j'ai éprouvé beaucoup de difficulté à apprendre ces langues via le français. Une information manquante ou tout simplement inexistante en français, j'ai envie de corriger la donne et vous donner l'occasion d'évoluer avec le japonais, le coréen, le chinois et le thaï. Et peut-être un jour une autre langue...

2 Commentaires

  1. Mon mari m’avait offert le premier tome et j’avais été déçue. Comme tu le mentionnes bien dans ton article, l’onomatopée est plutôt un prétexte au récit d’une anecdote pas toujours intéressante. Les phrases d’exemples données pour illustrer chaque onomatopée sont beaucoup trop complexes et il faut avoir un solide niveau de japonais pour les lire. Une simplification à ce niveau-là aurait déjà été un gros plus.
    Néanmoins le livre a le mérite d’exister, de proposer quelque chose en français et les illustrations sont très belles.

    • Ce qui est dommage aussi, c’est qu’il n’y a pas d’avant-propos, on ne sait pas vraiment pourquoi l’auteur à publier de tels livres…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here