Critique : Assimil Japonais

 
Assimil Le Japonais est la méthode orale pour apprendre le japonais. On retrouvera dans ce livre 98 chapitres comportant à l’accoutumance un dialogue japonais, romaji, phonétique et français, agrémenté d’explication grammaticale ou culturelle.
Chaque chapitre comporte un dialogue abordant divers thèmes : la rencontre, chez le médecin, le magasin, les voyages, les sorties, des conversations banales, etc. Ensuite, on trouvera une explication grammaticale se terminant par une série d’exercices afin de confirmer votre mémorisation du dialogue et de l’éventuelle grammaire. Les dialogues s’enchaînent au fil des chapitres parfois intéressants, marrants parfois inutiles.
Enfin, chacun verra son intérêt, selon le thème abordé. A la fin du livre, on trouvera divers appendices et un lexique du vocabulaire abordé dans le manuel. Côté audio, il reste de bonne facture, je vous conseille d’ailleurs si vous êtes débutant, de prendre l’audio.
 
 
 

On aime

  • Axée sur l’oral
  • L’ordre des mots

 

On râle

  • Explication rébarbative
  • Le prix (avec CD)

 
 

Détails

Niveau : débutant
Catégorie : méthode orale
Auteur : Catherine Garnier
Éditeur :  Assimil
♥ Note 4/5 ★ ★ ★ ★
 

Idées d’utilisation

Étudiez une leçon chaque jour en n’oubliant pas de faire des révisions régulièrement. Afin de réussir les exercices en fin de chapitres, il faudra impérativement mémoriser pratiquement par cœur les dialogues pour pouvoir progresser aisément à travers les chapitres. Ne vous tracassez pas trop avec les points de grammaire, car il est possible d’assimiler la grammaire en apprenant simplement les phrases exemples.
Vous pouvez aussi utiliser la méthode en supplément à un autre ouvrage de japonais ou en complément à un cours.
 

Conclusion

Malgré ses défauts, la méthode Assimil vous apportera vraiment une base qui vous permettra de vous débrouiller dans les situations courant en japonais. Concernant le niveau le B2, il ne sera malheureusement pas acquis. La grammaire restant très élémentaire, je dirais qu’on en ressort avec un niveau B1. Par contre, comme toute méthode orale, elle donnera quelques contraintes pour lire et écrire le japonais. Mais Assimil ne vous a pas oublié de ce côté non plus, puisque l’éditeur propose un livre complémentaire pour apprendre l’écriture. En plus de ça la méthode d’Assimil se complète des cahiers d’écriture que je recommande chaudement au débutant. (voir la critique : cahier d’écriture japonais)
 
Note : Il y a une réelle différence entre l’ancienne édition (en 2 volumes) et la nouvelle édition (en 1 volume), la nouvelle édition est beaucoup plus proche du japonais de tous les jours que l’édition précédente. Vous l’aurez compris, prenez la nouvelle édition.
 

Ancienne couverture

Assimil japonais
 
 

〜〜〜〜〜〜〜

 
N’hésitez pas à vous aussi, si vous possédez ce livre à laisser votre avis.
 
livre-japonais

3 Commentaires

  1. Bonjour.
    Décidée à apprendre la Japonais de façon autodidacte, je me suis naturellement tournée vers la méthode Assimil…
    Qui s’est avérée TRÈS DÉCEVANTE !!!
    Uniquement basée sur l’oral, les auteurs prennent des libertés dans l’écriture : il manque des kanji dans plus de 50% des leçons ! (donc impossible d’apprendre correctement le vocabulaire)
    Il y a aussi de grosse erreurs de traduction (malgré la participation d’un français à élaboration de la méthode). Par exemple, le verbe « APPRENDRE » n’existe pas pour cette méthode : « narau » étant traduit par « étudier ». D’autres définitions sont encore plus hasardeuses (et parfois totalement incorrectes en français). Du coup, si l’on veut vraiment apprendre la langue japonaise correctement, il faut FORCÉMENT acquérir une ou deux autres méthodes d’apprentissage.
    En conclusion, Assimil c’est TROP CHER pour un enseignement médiocre. Je déconseille fortement.

  2. Bonjour j’ai acheté récemment ce livre assimil, le japonais a 26€90. Je rejoins les dires du commentaire de Julie, j’ai été totalement déçue par les traductions qui sont complètement fausses, je donne en exemple la page 11 leçon 3, dans la phrase « kohi o nomimasu ka » ils ont traduit cela par « voulez-vous du café » hors cette phrase veux dire « buvez vous du café ?  » alors que dans la phrase « biru o nomimasu ka » ils l’on bien traduite par « buvez vous de la bière ? » il y a les mêmes erreurs sur la page précédente, ce sont des erreurs importantes qui change totalement le sens du dialogue et qui risque de semer une incompréhension total chez l’interlocuteur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here