Comment parler japonais – 5 trucs à savoir

Comment parler japonais - 5 trucs à savoir

Si vous aimez le Japon, il y a de fortes chances que vous aimeriez parler couramment le japonais. Pensez à tous les amis que vous pourriez vous faire et à tous les animes, mangas et jeux vidéo dont vous pourriez profiter. Dans cet article, je partage avec vous comment parler japonais – 5 trucs à savoir.

Le chemin de la maîtrise est long, ardu et semé d’embûches. Le japonais est considéré comme une langue de catégorie 5. Ce qui signifie qu’il faut en moyenne 2 200 heures d’étude pour qu’un francophone moyen puisse acquérir des compétences quotidiennes. En comparaison, une langue de catégorie 1 comme l’anglais ne nécessite qu’en moyen 600 heures d’étude pour que le francophone moyen se familiarise avec.
Le plus ardu restera sans nul doute l’écriture. Le japonais a deux syllabaires différents à apprendre, ainsi qu’au moins 2136 caractères chinois à usage régulier, dont la plupart ont plus d’une prononciation possible.

En bref, apprendre le japonais est une tâche assez ardue pour un francophone. Mais ce n’est pas parce qu’il y a beaucoup à apprendre que vous ne devriez pas essayer! Même si vous n’avez pas un talent naturel pour les langues, ou que vous n’avez pas été élevé dans un environnement multilingue ou encore que vous n’avez pas accès à des cours de japonais, n’importe qui peut apprendre à parler, lire et écrire le japonais à condition de pouvoir faire un minimum d’effort.

 

Sommaire

– Soyez sérieux
– Aimez les erreurs
– Organisez-vous
– Construisez votre vocabulaire
– Apprenez les phrases types
– Conclusion

 

Comment parler japonais – 5 trucs à savoir

 

Truc 1 – Soyez sérieux

Vous voulez vraiment apprendre le japonais. Pour cela, vous allez devoir passer de nombreuses heures à étudier. Mais le simple fait d’apprendre avec des livres ne fera pas de vous bilingue. Croyez-le ou non, il est tout à fait possible pour quelqu’un de passer le plus haut niveau du JLPT (découvrir le JPLT) sans pouvoir tenir une conversation (j’en ai connu plus d’un, pendant mes études au Japon).

En réalité, la fluidité en conversation vient d’une utilisation pratique du japonais, qui nécessite une immersion. Heureusement, il existe de nombreuses façons de mémoriser le japonais de nos jours. Peu importe, où vous vivez du moment que vous avez une connexion Internet. Vous pouvez créer un environnement d’immersion pour vous-même où que vous soyez.

Vous aimez jouer à des jeux vidéo? Génial! Jouez à des jeux en japonais. Vous aimez regarder des animes? Abandonnez les trucs doublés en français et regardés en japonais avec sous-titre en japonais. Vous aimez lire des mangas? Lisez-les en japonais et au début avec la version française pour faire la comparaison. Besoin d’une musique de fond? Et un peu de J-pop? Envie de parler? Pour la conversation échangez avec des natives en vidéoconférence ou en face à-face, faite de la répétition orale des audios, ou encore des animes. En vous assurant que chaque jour vous avez une certaine « dose » de langue japonaise.

Comment parler japonais - 5 trucs à savoir

Truc 2: Aimez les erreurs

La perfection est l’ennemi du bien, et avoir peur de faire des erreurs quand il s’agit d’apprendre une langue ne fera qu’entraver vos progrès. En tant qu’adulte (tant mieux si vous ne l’êtes pas) nous avons tendance à nous souvenir un peu plus souvent des moments désagréables que des moments agréables. Donc faire une erreur en japonais peut être embarrassant, mais en réalité c’est un excellent moyen de vous assurer que vous ne répéterez pas l’erreur deux fois. Et si vous ne faites aucune erreur du tout, c’est que vous ne pratiquez clairement pas assez.

La personne qui plonge la tête la première dans une conversation faisant des tonnes d’erreurs tout en faisant de son mieux pour communiquer va devenir meilleure en conversation beaucoup plus rapidement. Tandis que la personne qui se replie dans la peur de faire une faute restera dans l’hésitation de faire des fautes, sans faire de progrès significatif.

Truc 3: Organisez-vous

Les personnes autodidactes en japonais existent, mais elles peuvent parfois se retrouver dans de mauvaises habitudes. Lire énormément de manga et regarder en abondance des animes ne vous aidera pas au début. Vous pouvez certainement en choisir assez pour vous en sortir si vous êtes un quelqu’un d’observateur avec une bonne oreille, mais il n’y a vraiment pas d’alternative à une étude organisée et structurée.

La meilleure chose à faire est probablement d’étudier le japonais dans une école de langues ou à l’université pour acquérir les bases et comprendre comment le japonais est utilisé. Si vous préférez tout de même l’aventure en autodidacte, essayez de suivre des cours plus courts ou peut-être prenez un professeur particulier. Si vous ne pouvez pas accéder à des cours de japonais, procurez-vous des manuels et parcourez-les avec votre propre plan d’études. Étudiez avec un cours en ligne ou à travers les livres de préparation pour le JLPT est un excellent moyen d’apprendre tout ce que vous devriez savoir.

Beaucoup de livres francophones ne vous mènent pas plus loin que le niveau débutant, sans aucune des choses les plus pratiques. L’exposition quotidienne au japonais ne vous mènera pas là où vous devez aller sans une base solide d’études structurées.

Comment parler japonais - 5 trucs à savoir

Truc 4: Construisez votre vocabulaire

Plutôt que d’étudier des listes de vocabulaire sans rapport avec ce que vous faites, une astuce pratique consiste à vous acheter un petit cahier et à écrire un nouveau mot japonais avec ou sans sa définition. Et cela chaque fois que vous l’entendez pendant que vous vous immergez dans la langue. De cette façon, cela aidera votre cerveau à faire des liens entre le mot et la situation dans laquelle il est utilisé, et garantira que le vocabulaire «colle» plus fermement que ce qu’il ne le ferait si vous l’aviez simplement rencontré sur une liste de vocabulaire. J’ai commencé à apprendre le japonais il y a environ 8 ans, ensuite 2 ans après, j’ai commencé à remplir d’innombrables cahiers et je continue à pratiquer cette petite astuce jusqu’à ce jour, même avec d’autres langues. (Lisez ici, pourquoi écrire à la main fait la différence)

 

Truc 5: Apprenez les phrases types

Une chose que vous n’avez peut-être pas remarquée au départ en étudiant est que le japonais a tendance à suivre une série de phrases types. Outre la variété d’expressions comme «yoroshiku onegaishimasu», «itadakimasu», etc., qui sont souvent difficilement traduisibles en français, les Japonais ont également tendance à dire certaines choses d’une manière que nous ne le faisons pas en français. Un piège dans lequel les apprenants francophones du japonais tombent est d’essayer de mémoriser le vocabulaire japonais, puis d’essayer d’utiliser ces mots pour exprimer ce qu’ils veulent dire exactement de la même manière qu’ils le feraient en français. En réalité, le japonais et le français sont des langues très différentes et le simple fait d’échanger des mots sans connaître la structure, vous aurez l’impression de ne rien connaître et de ne pas savoir exprimer quelque chose.

 

Conclusion

Le japonais est une langue tellement géniale, avec plein de tournures de phrases intéressantes. Il y a aussi ce facteur «cool» qui incite parfois les gens à se vanter d’une certaine façon qu’ils sont géniaux de pouvoir parler un peu de japonais. Mais il est vraiment important de rester humble lors de l’apprentissage de n’importe quelle langue.

Bien sûr, c’est à vous de choisir la quantité de japonais que vous souhaitez apprendre, et c’est à chacun à connaître ses besoins et ses objectifs lorsqu’il s’agit d’apprendre une autre langue. Cependant, la plupart des personnes qui ont étudié le japonais comme seconde langue dans un groupe ou dans un cadre scolaire peuvent nommer au moins une personne qui essaie de saper la confiance des autres. La meilleure chose à faire est de respecter le rythme qui vous convient et d’ignorer ce que font les autres autour de vous. Apprenez à votre rythme, avec des amis, faites des erreurs ensemble, mettez en commun vos connaissances et soyez ouvert aux critiques.

 

Comment parler japonais - 5 trucs à savoir

 


 

Passionné en langues asiatiques, j'ai éprouvé beaucoup de difficulté à apprendre ces langues via le français. Une information manquante ou tout simplement inexistante en français, j'ai envie de corriger la donne et vous donner l'occasion d'évoluer avec le japonais, le coréen, le chinois et le thaï. Et peut-être un jour une autre langue...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here