Apprendre en autodidacte le japonais – étape par étape

Apprendre en autodidacte le japonais - étape par étape

 

Vous avez l’ambition d’apprendre le japonais, mais vous n’avez pas la possibilité d’aller à l’école. Ou alors vous suivez des cours, mais vous voulez également faire une étude autonome de la langue. Je vais vous guider dans vos premiers pas, qui vous permettront d’atteindre le niveau intermédiaire en japonais.

N’hésitez pas à revenir plus d’une fois revoir cet article, lorsque vous ne serez plus trop quoi apprendre. La durée sera variable selon votre temps, votre motivation et votre objectif.  L’apprentissage du japonais, comme toute autre langue d’ailleurs peut se faire par intérêt des mangas et anime ou de la culture ou encore par obligation. Retenez bien ceci, lorsque vous apprenez quelque chose de nouveau, ce sera beaucoup plus facile si vous l’aimez, car vous trouverez un rythme d’apprentissage qui donnera des progrès.

 

Les bases les hiragana et katakana

Les hiragana et les katakana sont la base de l’écriture japonaise. Les hiragana et katakana appelés aussi kana sont l’ensemble des voyelles, consonnes et syllabes composant le japonais. Avec ces deux syllabaires, vous pourrez lire le japonais, écrire votre prénom et nom et même décrypter les kanji.  Essayez de pratiquer les 46 lettres de base du hiragana. Une fois que vous avez terminé avec les hiragana, continuez et pratiquez les katakana. Vous remarquerez assez vite que leur romanisation ressemble beaucoup au hiragana, en fait, ils sont identiques dans leur transcription latine, donc très facile à mémoriser. Pour renforcer votre connaissance du kana, essayez d’écrire et de lire quelques mots japonais, vous améliorerez ainsi votre vocabulaire.

Apprendre en autodidacte le japonais - étape par étape

Pratiquer la prononciation

La prononciation japonaise pour un francophone est assez simple, car il y a très peu de son. Il est donc facile pour un francophone de prononcer les différentes prononciations. Lorsque vous vous exprimerez en japonais, faites attention à la lettre « h, ch, sh » et également aux voyelles longues, les consonnes doubles. Un entraînement de l’oreille et de l’articulation de la bouche est nécessaire pour maîtriser les différentes prononciations. Il va de soi que votre apprentissage de la prononciation sera plus efficace si vous pouvez écrire et lire les mots en japonais. Pour une meilleure immersion, je recommande d’éviter au maximum la transcription romanisée.

 

Comprendre la grammaire

Après avoir appris quelques mots japonais, la prochaine étape consiste à créer des phrases, pour cela vous devez connaître la grammaire. Le japonais est assez simple et flexible, il n’y a pas de différence entre le singulier et le pluriel et il n’y a pas de genres comme en français. Les choses les plus importantes que vous devez comprendre sont les suivantes:

  • Que le pronom soit à la première ou à la troisième personne du singulier ou du pluriel la forme de verbe ne varie pas.
  • Les particules ou suffixes sont importants dans la phrase japonaise, elle relie deux mots entre eux et donne sa fonction. Par exemple, “wa” indique la phrase du thème, “ka” indique la question, “ga” indique le sujet et ainsi de suite.
  • Comprendre les suffixes, du genre masculin ou féminin ou selon les personnes ayant une position plus élevée. Par exemple, lorsque l’on appelle un jeune homme on utilise “-kun” à la fin de son nom (généralement des amis proches ou des enfants) et “-sama” pour un client ou une personne occupant une position plus élevée (similaire à M. ou à Mme).

 

Phrase en japonais

Vous avez appris des mots japonais et la grammaire, alors faites des phrases, il est maintenant temps d’essayer de construire des phrases simples. Avant de le faire, assurez-vous de bien comprendre la grammaire, car c’est la partie la plus importante de la rédaction d’une phrase, l’ordre des mots étant différents du français. Commencez par mémoriser des phrases types présentées dans votre manuel tel que vos activités quotidiennes, du réveil au coucher. Avec ce simple exercice, votre capacité de communiquer en japonais s’améliorera à mesure que vous pratiquez de plus en plus.

Apprendre en autodidacte le japonais - étape par étape

Apprendre les kanji

La dernière et la partie la plus difficile seront la mémorisation des caractères chinois appelés aussi Kanji (la langue japonaise utilise à sa sauce les caractères d’origine chinoise). Il y a environ 2 000 à 3 000 caractères couramment utilisés par les Japonais sur un total d’environ 13 000 caractères disponibles. Vous aurez besoin de beaucoup de temps pour les comprendre tous, mais c’est toujours possible. Vous pouvez utiliser plusieurs astuces pour apprendre le kanji:

  • Les kanji utilisés par étapes de niveau avec le test officiel du JPLT N1-5, le plus simple étant le N5.
  • Imaginez la forme du kanji, certains kanji ont des formes similaires à leur sens, comme kanji pour celui de la «personne» qui ressemble à un personnage qui n’a ni bras, ni tête.
  • Utilisez des cartes mémoire ou des applications de mémorisation de mots.

 

Conclusion

La clé pour apprendre le japonais est la pratique, la pratique et la pratique. Vous ne pourrez pas comprendre le japonais sans vous investir un minimum. Prenez plaisir à le faire et cela deviendra déjà beaucoup moins contraignant. Essayez d’être en contact avec la langue japonaise au moins une fois par jour pour sentir les progrès.

 

——————

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.