7 erreurs de débutant à éviter en coréen

7 erreurs de débutant à éviter en coréen

Si vous apprenez le coréen ou n’importe quelle nouvelle langue, il est facile de se sentir démotivé si vous n’utilisez pas les bonnes méthodes d’apprentissage. Le manque de motivation lors de l’apprentissage du coréen peut éventuellement vous donner envie d’arrêter complètement d’apprendre et je ne souhaite pas que cela vous arrive! J’aimerais souligner par conséquent, j’entends par là, souligner les erreurs courantes que les apprenants commettent lors de l’apprentissage de la langue coréenne. Retrouvez les 7 erreurs de débutant à éviter en coréen
.

 

7 erreurs de débutant à éviter en coréen

 

Trop compter sur la romanisation

Face à des caractères coréens inconnus, la plupart des débutants paniquent et se tournent vers la romanisation pour lire les mots. Alors que la romanisation peut être bénéfique pour certaines langues, elle a l’effet inverse lorsque vous apprenez la langue coréenne .
La romanisation ne peut pas rendre justice aux sons réels que les mots et les phrases coréens sont censés produire. Il est préférable d’apprendre la prononciation correcte de la langue coréenne plutôt que de se fier à la romanisation. C’est parce que les consonnes coréennes ont tendance à être prononcées plus brusquement que les consonnes français.
De plus, vous remarquerez une différence dans la position de votre langue lorsque vous parlez en coréen et en français. Par conséquent, il est impossible de reproduire la prononciation correcte d’un mot coréen en s’appuyant sur la romanisation. Il est donc conseillé de maîtriser le Hangeul le plus tôt possible et d’éviter la romanisation.

 

Ne regardez pas le coréen du point de vue de votre langue maternelle

Lorsque je compare comment je m’exprime en coréen et en français. Je ne parle pas et ne réagi pas du tout de la même façon. Cela vaut aussi pour les autres langues, pour atteindre un niveau d’aisance en langue, il faut faire des concession avec les façons de parler de notre langue maternelle.
En coréen, comme toute autre langue, les expressions coréennes ne signifie pas nécessairement ce que dit la traduction. Par conséquent, n’essayez pas de traduire des phrases du français. La langue coréenne n’a peut-être pas la même façon d’utiliser l’expression et vous finirez par avoir l’air idiot de vouloir traduire des choses directement.
Par conséquent, n’étudiez pas le coréen du point de vue du français. Faites comme si vous ne connaissiez aucune autre langue que le coréen et recommencez comme un enfant apprenant une nouvelle langue.

 

N’essayez pas de maîtriser la grammaire sans vocabulaire

Non, je ne dit pas que l’apprentissage de la grammaire n’est pas important. Cependant, de nombreux apprenants de la langue coréenne ont tendance à faire de la grammaire le point central tout en négligeant d’autres aspects de la langue coréenne comme les phrases types, les expressions et le vocabulaire.
La plupart des apprenants coréens prennent généralement la grammaire tellement au sérieux qu’ils commencent à étudier chaque lettre utilisée dans un mot ou une phrase. Lorsque vous apprenez la langue coréenne, vous n’avez pas besoin de décomposer littéralement les lettres d’un mot pour en découvrir le sens.

Combien de fois, je n’ai pas rencontré de personne super pointu en grammaire, mais ne savant pas exprimer quelque chose par manque de vocabulaire. 

Je comprend qu’il est naturel pour les débutants d’être curieux et de vouloir connaître le sens de chaque mot. Cependant, certains mots coréens ne signifient pas le même sens qu’en français ou certains mots ne signifient tout simplement rien.
Par conséquent, je vous conseille d’apprendre autant de phrases types, d’expressions et de vocabulaire que vous le pouvez si vous voulez maîtriser la conversation, l’écriture, la lecture et l’écoute en coréen.

 

Utiliser trop de pronoms

Il peut être facile de repérer des locuteurs coréens débutant car ils abusent souvent des pronoms personnels. Nous utilisons constamment les pronoms personnel lorsque nous parlons et écrivons en français simplement parce que la langue est conçue pour fonctionner de cette façon. Ainsi, lorsque nous écrivons dans une autre langue que nous connaissons moins bien, nous transférons inconsciemment cette pratique.
Cependant, la langue coréenne fonctionne toujours sans l’utilisation constante de pronoms personnels. Lorsque vous parlez de quelqu’un ou de quelque chose, il vous suffit de clarifier le sujet en le qualifiant de sujet. Vous pouvez ignorer tout autre pronom par la suite jusqu’à ce que vous passiez à un autre sujet.

 

Ne pas tenir compte des niveaux de politesse

Le respect de ses aînés est une vertu essentielle pour les Coréens. En tant que tels, ils mettent l’accent sur l’utilisation des titres honorifiques appropriés lorsqu’ils s’adressent à leurs aînés. Selon les circonstances, utiliser le mauvais niveau de politesse peut vous mettre dans une situation délicate.
Il peut être difficile pour un débutant de saisir pleinement les différents titres honorifiques, car ils varient en fonction de l’âge ou de la position de pouvoir d’une personne. L’utilisation de l’honorifique incorrect lorsque vous vous adressez à quelqu’un peut vous faire paraître impoli aux yeux de la personne, même s’il n’y a aucune intention d’offenser. Donc apprenez progressivement ces différents niveaux de politesse et n’hésitez pas à poser la question à propos de cela.

 

N’espérez pas seulement apprendre le coréen

Arrêtez d’espérer d’apprendre le coréen comme par magie car cela ne se fera pas sans un petit effort voire un effort conséquent ! Ainsi, je suggère de toujours fixer des objectifs à long terme et à court terme.
Exemple d’objectif à court terme – Je veux reconnaître tous l’alphabet Hangeul en un mois.
Exemple d’objectif à long terme – Je veux pouvoir parler librement à un coréen natif sans utiliser de dictionnaire au bout d’un an.
Autre exemple par rapport à l’étude – Je veux atteindre le niveau intermédiaire d’ici un an et voici mes objectifs pour y arriver.

 

Arrêtez de répondre en anglais

Ne pensez pas que vous pouvez pratiquer le coréen dans les grandes villes de Corée du Sud. De nombreux apprenants coréens se plaignent de ne pas avoir la possibilité de parler en coréen lorsqu’ils visitent les grandes villes de Corée du Sud. La raison en est que le coréen natif de ces grandes villes reconnaîtront souvent que vous n’êtes pas un Coréen et vous parlera en anglais. La plupart des commerçants des centres commerciaux ou des restaurants savent parler anglais. Donc, tentez votre chance en coréen, répondez même directement 영어 잘 못해요…

 

Conclusion de ces 7 erreurs de débutant à éviter en coréen

Il faut de la patience et du dévouement pour apprendre une nouvelle langue. Faire des erreurs fait partie du processus d’apprentissage, vous ne devriez donc pas vous sentir découragé lorsque cela vous arrive. L’important est d’apprendre d’eux pour éviter de refaire les mêmes erreurs.
Au fur et à mesure que vous poursuivez votre apprentissage du coréen, vous pouvez rencontrer plusieurs erreurs courantes que les débutants commettent lors de l’apprentissage du coréen. J’espère que ces erreurs vous aidera vers la maîtrise d’un coréen plus fluide et plus agréable.

Si vous voulez avoir la meilleure approche pour apprendre le coréen, je vous propose un Pass d’apprentissage du coréen. Vous pourrez y découvrir différentes leçons du hangeul (ici) de vocabulaire et grammaire pour apprendre et même un cours pour l’été afin d’améliorer et peaufiner votre coréen. Allez, il est temps d’arriver à votre but! Obtenir mon Pass.


 

Passionné en langues asiatiques, j'ai éprouvé beaucoup de difficultés à apprendre ces langues via le français. Une information manquante ou tout simplement inexistante en français, j'ai envie de corriger la donne et vous donner l'occasion d'évoluer avec les langues asiatiques dont le japonais, le coréen, le chinois et le thaï. Et peut-être un jour une autre langue...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here