Alphabet coréen – Hangeul et romanisation

hangeul

Alphabet coréen – Hangeul et romanisation

 
 

1. Introduction

 L’hangeul est un alphabet de 24 lettres (jamo – 자조) composées de consonnes et de voyelles. Cependant, au lieu d’être écrites de manière séquentielle, comme les lettres de l’alphabet latin, les lettres Hangeul sont regroupées en blocs, tels que 한 (han) ou 글(geul), dont chacun transcrit une syllabe. Ainsi, même si la syllabe 한 (han) ou 글 (geul) peut ressembler à une syllabe unique. Elle est composée de trois lettres: ㅎ (h), ㅏ (un), et ㄴ (n) ou ㄱ (g),ㅡ (eu), ㄹ (r/l). Chaque bloc syllabique composé de deux à cinq lettres, comprenant au moins une consonne et une voyelle. Ces blocs sont ensuite disposés horizontalement de gauche à droite ou verticalement de haut en bas. Le nombre de blocs possibles est de 11172, mais il y a beaucoup moins de syllabes possibles avec les mots coréens et toutes les syllabes possibles ne utilisent pas réellement.
Il arrive que certains caractères chinois soient utilisés dans la presse ou autres. Ces caractères seront appelés hanja 한자 (漢字). Ces hanja exprimeront chacun un mot composé d’une syllabe ou plusieurs syllabes.
 
 

2. Principes de base de la romanisation

  • (1) La romanisation est basée sur la prononciation coréenne standard.
  • (2) Des symboles autres que les lettres romaines sont évités dans la mesure du possible.

 
 

3. Résumé du système de romanisation

(1) Les voyelles sont transcrites comme suit:
Voyelles simples

a

eo

o

u

eu

i

ae

e

oe

w

Diphtongues

ya

yeo

yo

yu

yae

ye

wa

wae

wo

we

ui

Note 1: ㅢ est transcrit comme ui, même lorsqu’il est prononcé comme ㅣ.
Note 2: Les voyelles longues ne sont pas reflétées dans la romanisation.
(2) Les consonnes sont transcrites comme suit:
 

g, k

kk

k

d, t

tt

t

p

pp

b, p

 

j

jj

ch

n

m

ng

s

ss

h

r, l

 
Note 1: Les sons ㄱ, ㄷ et ㅂ sont transcrits respectivement g, d et b lorsqu’ils apparaîtront devant une voyelle, ils sont transcrits comme k, t, p et suivie d’une autre consonne ou bien forme le son final d’un mot.
Note 2: le son ㄹ est transcrit comme r lorsqu’il est suivi d’une voyelle, et que l quand il est suivi par une consonne ou lorsqu’il apparaît à la fin d’un mot. ㄹㄹ est transcrit en ll.
Quelques exemples:  구 리 Guri / 설 악 Seorak / 칠 곡 Chilgok / 임 실 Imsil / 울 릉 Ulleung / 대관령 [대 괄령] Daegwallyeong
 
 

4. Dispositions particulières pour la romanisation

(1) Les valeurs sonores coréens changes que dans les cas suivants, les résultats de ces changements sont romanisés comme suit:
① Le cas de l’assimilation des consonnes adjacentes

백마 [뱅마] Baengma 신문 로 [신문 노] Sinmunno 종로 [종노] Jongno
왕십리 [왕 심니] Wangsimni 별내 [별래] Byeollae 신라 [실라] Silla

 
② Le cas de ㄴ et ㄹ

학여울 [항 녀울] Hangnyeoul 알약 [알략] allyak

 
③ Cas de palettisation (transformation d’une consonne ou d’une voyelle s’articulant dans la région du palais dur)

해돋이 [해도 지] haedoji 같이 [가치] gachi 맞히다 [마치다] machida

 
④ Cas ou ㄱ, ㄷ, ㅂ et ㅈ sont adjacentes à ㅎ

좋고 [조코] joko 놓다 [노타] nota
잡혀 [자펴] japyeo 낳지 [나치] nachi

 
Cependant, les sons sont aspirés et non reflétés dans le cas où les noms avec ㅎ suivent ㄱ, ㄷ et ㅂ, comme dans les exemples ci-dessous.

묵호 Mukho 집현전 Jiphyeonjeon

 
Exemples glottalisés

압구정 Apgujeong 낙동강 Nakdonggang 죽 변 Jukbyeon 낙성대 Nakseongdae
합 정 Hapjeong 팔 당 Paldang 샛 별 saetbyeo 울 산 Ulsan

 
(2) Lorsqu’il y a la possibilité d’une confusion dans la prononciation, un trait d’union ‘-‘ peut être utilisé.

중앙

Jung-ang

반구대

Ban-gudae

세운

Se-un

해운대

Hae-undae

 
(3) La première lettre est en majuscule dans les noms propres.

부산

Busan

세종

Sejong

 
(4) Les noms de personnes sont écrits par ordre du nom de famille en premier, suivi d’un espace et du prénom. En principe, les syllabes de prénoms ne sont pas séparées par un trait d’union, mais l’utilisation d’un trait d’union entre les syllabes est autorisée.

민용 하

Yongha min (Min Yong-ha)

송 나리

Nari chanson (Song Na-ri)

① Le son assimilé change entre les syllabes dans les noms donnés qui ne sont pas transcrits.
 

한복남 Han Boknam (Han Bok-nam) 홍 빛나 Hong Bitna (Hong Bit-Na)

② Romanisation des noms de famille sera déterminée séparément.
 
(5) Les 도, 시, 군, 구, 읍, 면, 리, 동 et 가 sont transcrits respectivement par do, si, gun, gu, eup, myeon, ri, dong, et ga sont eux précédées d’un tiret. Le son assimilé change avant et après le tiret et ils ne sont pas reflétées dans la romanisation.

충청북도

Chungcheongbuk-do

제주도

Jeju-do

의정부시

Uijeongbu-si

양주군

Yangju-gun

도봉구

Dobong-gu

신창 읍

Sinchang-eup

삼죽면

Samjuk-myeon

인왕 리

Inwang-ri

당산동

Dangsan-dong

봉천 1 동

Bongcheon 1 (il)-dong

종로 2 가

Jongno 2 (i)-ga

퇴계로 3 가

Toegyero 3 (sam)-ga

Remarque: Conditions pour les unités administratives telles que 시, 군, 읍 peut être omis.

청주시

Cheongju

함평군

Hampyeong

순창읍

Sunchang

 
(6) Les noms d’entités géographiques, les biens culturels et les structures artificielles peuvent être écrits sans trait d’union.

남산

Namsan

속리산

Songnisan

금강

Geumgang

독도

Dokdo

경복궁

Gyeongbokgung

무량수전

Muryangsujeon

연화교

Yeonhwagyo

극락전

Geungnakjeon

안압지

Anapji

남한산성

Namhansanseong

화랑대

Hwarangdae

불국사

Bulguksa

현충사

Hyeonchungsa

독립문

Dongnimmun

오죽헌

Ojukheon

촉석루

Chokseongnu

종묘

Jongmyo

다보탑

Dabotap

 
(7) Les noms propres et les noms sociétés peuvent continuer à être écrits comme ils l’ont  été jusqu’à présent.
(8) S’il s’avère nécessaire de convertir des mots romanisés du coréen vers le hangeul, dans des cas particuliers comme pour les articles scientifiques, la romanisation se fait selon l’orthographe hangeul et non par la prononciation. Chaque lettre hangeul est alors romanisée, tel qu’expliqué dans la section 2, sauf pour ㄱ, ㄷ, ㅂ et ㄹ sont toujours écrits comme g, d, b et l. Lorsque ㅇ n’a aucune valeur sonore, il est remplacé par un trait d’union et il peut également être utilisé lorsqu’il faut faire la distinction entre les syllabes l.
 

5. Mot de fin

J’espère avoir pu un peu vous éclaircir sur les différentes utilisations de l’écriture coréenne et sa romanisation. Si vous avez une pratique régulière, il sera possible de l’assimiler assez rapidement.
 
 
 

〜〜〜〜〜〜〜〜

 

Universcoreen

Source : The National Institute of The Korean Language
 

2 Commentaires

  1. Je veux apprendre le coréen pour pouvoir travailler à l’ambassade de France en Corée du Sud et je dois dire qu’avant d’arriver sur ton site, je n’avais aucune idée de comment m’y prendre mais rien qu’en lisant ta fiche sur l’alphabet, je me sens 1000x plus confiante donc merci beaucoup !
    Je fais une licence de Sociologie/Economie déjà mais je voulais savoir s’il existait des sortes de cours par correspondance pour apprendre le coréen parce que c’est vrai qu’apprendre toute seule me fait un peu peur surtout que je prévois de prendre le TOPIK après la fin de ma Licence donc dans 2 ou 3 ans. Merci pour toutes les infos en tout cas 🙂

    • Bonjour, content que cela puisse t’aider. ^^
      Des cours par correspondance… Il faut avoir de la « chance » pour trouver quelque chose de valable. Je te conseille plutôt de t’acquérir un bon manuel et de trouver un correspondant Coréen sur polyglotclub.com ou encore mylanguageexchange.com.
      Cela te permettra d’échanger avec un natif et en plus, tu pourrais te créer un contact sur place, qui pourrait éventuellement t’aider lors de ton séjour en Corée. Bref, tu seras doublement gagnante !
      Bonne chance !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here