5 trucs à savoir avant d’apprendre le coréen

5 trucs à savoir avant d’apprendre le coréen

Lors de l’apprentissage d’une nouvelle langue telle que la langue coréenne, des erreurs sont inévitables. Mais ne paniquez pas, c’est normal et c’est même positif. Cependant, certaines erreurs simples peuvent vous amener à abandonner complètement l’apprentissage de la langue. C’est pour cela que j’ai réuni 5 trucs que je ne ferais pas si je devais apprendre le coréen de zéro. Vous verrez que vous progresserez plus rapidement si vous connaissez ces 5 trucs à savoir avant d’apprendre le coréen.

 

5 trucs à savoir avant d’apprendre le coréen

 

Ne pas apprendre le hangeul – l’alphabet coréen

Si vous apprenez la langue coréenne, vous avez probablement appris l’alphabet hangeul ou du moins vous êtes en train de l’apprendre. Malgré ce que l’on pourrait penser, l’apprentissage du hangeul est la partie la plus simple du processus d’apprentissage de la langue coréenne.

L’écriture de l’alphabet hangeul est simple et directe. Cependant, quand il s’agit de parler des phrases coréennes, ce n’est pas aussi facile. Si vous ne l’avez pas déjà remarqué, la même combinaison de 의 peut avoir deux sons différents lorsqu’il est utilisé dans un contexte différent. Cela se produit souvent dans la langue coréenne, il est donc conseillé d’apprendre les caractères Hangul et pas seulement une romanisation qui complique tout votre apprentissage.

Partez 7 jours à la découverte du hangeul gratuitement.

 

 

Ne pas écouter et regarder en coréen

La plupart des apprenants de la langue coréenne sont habitués à l’idée d’apprendre à partir d’un livre, ce qui peut être une erreur si vous n’écoutez pas suffisamment les audios. Comme nous l’avons vu précédemment, les prononciations hangeul peuvent varier en fonction de la façon dont les lettres sont utilisées dans une phrase ou un mot. Cela signifie que cela ne vous apportera beaucoup de confusion que si vous n’écoutez pas autant que vous lisez les mots. Rappelez-vous que même un enfant avant de pouvoir parler correctement, il a écouté des milliers de fois la même chose.

Lorsque vous entendez une phrase coréenne, vous devez créer l’image des caractères hangeul dans votre esprit, vous devez pouvoir les lire mentalement. Mais si vous lisez un livre, vous trouvez le sens des mots, comprenez le sens des mots sans connaître la prononciation réelle. Par conséquent, il faut trouver un équilibre pour avoir autant de lecture que d’écoute de votre coréen.

Une autre erreur courante est de regarder les dramas ou tout autre contenu coréen avec des sous-titres! Cela fonctionne au début, mais à long terme, vous ne vous rendez pas service en regardant avec les sous-titres. Vous n’allez pas apprendre beaucoup, car vous serez trop dépendant des sous-titres. Si vous souhaitez améliorer vos compétences d’écoute ou simplement vos compétences générales en coréen, vous devrez probablement désactiver vos sous-titres.

 

Ne pas pratiquer régulièrement son coréen

Outre l’écoute, il est également important de s’exercer à parler coréen. Apprendre à lire les caractères hangeul seul ne suffit pas. Si vous apprenez simplement le vocabulaire coréen pour stocker ces mots dans votre esprit et que vous ne l’utilisez pas pour communiquer, alors vous oublierez tout naturellement bien vite tous ces mots.

Si vous n’avez personne pour parler la langue coréenne dans la « vraie vie, » vous pouvez trouver d’autres apprenants de langue ou des locuteurs natifs n’importe où dans le monde, qui sont prêts à prendre le temps de parler via Skype ou Zoom ou toute autre plate-forme d’appel vidéo. (je n’ai jamais eu le cas, mais, prenez toutefois garde à certaines arnaques ou autres)

 

Analyser les expressions coréennes

Presque chaque langue a ses propres expressions toutes faites et la langue coréenne ne fait pas exception à cette règle. Comme toute autre langue, l’expression ou les idiomes coréens ne signifient pas littéralement ce que pourrait dire la traduction mot à mot ou celle automatique (Google).
Souvent, nous avons tendance à essayer de décomposer les mots et de les traduire. Par contre dans ce cas, il n’est pas nécessaire, car il s’agit d’une simple expression.

Exemple
돈을 찾다
Traduction littérale: chercher l’argent
Traduction réelle: retirer de l’argent

Pour éviter de perdre du temps à essayer de comprendre ces expressions par soi-même, souvenez-vous qu’il vaut mieux travailler avec un dictionnaire répertoriant ces expressions ou les apprendre via la langue coréenne avec un livre coréen. La majorité de ses expressions s’explique beaucoup mieux en version originale (en coréen) qu’en français ou anglais…

5 trucs à savoir avant d’apprendre le coréen

Ordre des mots incorrect

En ce qui concerne la structure de phrase SOV coréenne de base ( sujet , objet, verbe), avec un peu de pratique on y parvient facilement. Cependant, il est courant de trouver des erreurs dans des phrases plus longues. Les phrases plus longues ont différents types de mots utilisés, il est donc plus facile de faire plus de fautes. Ces erreurs sont plus courantes lorsqu’une phrase comporte plusieurs adjectifs, adverbes ou autres mots tels que l’heure et la date.

Utiliser les bons mots de la mauvaise manière est une erreur courante commise au début, qui peut conduire à des phrases incompréhensibles. L’ordre des mots coréen a un ensemble de règles spécifiques et ces règles peuvent être apprises facilement comme n’importe quoi d’autre de la langue coréenne. Pour résoudre cette mauvaise habitude, il est important de s’entraîner à former des phrases aussi souvent que possible et se faire corriger aussi.

Chaque fois que vous apprenez une nouvelle règle, entraînez-vous en l’utilisant dans une phrase courte puis longue et assurez-vous de vérifier que votre phrase est correcte. Si vous apprenez et pratiquez les règles de base pour utiliser des adjectifs et des adverbes par exemple, vous n’aurez aucun problème à les utiliser ensemble dans une phrase.

 

J’espère que ces 5 trucs à savoir avant d’apprendre le coréen vous auront éclairés sur votre apprentissage ou futur apprentissage. Si vous connaissez des erreurs que vous avez faites dans le passé sur lesquelles nous n’avons pas écrit. N’hésitez pas à commenter ci-dessous et à nous faire savoir comment vous avez surmonté ces obstacles!

 


 

Passionné en langues asiatiques, j'ai éprouvé beaucoup de difficulté à apprendre ces langues via le français. Une information manquante ou tout simplement inexistante en français, j'ai envie de corriger la donne et vous donner l'occasion d'évoluer avec le japonais, le coréen, le chinois et le thaï. Et peut-être un jour une autre langue...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here