Comment commencer à apprendre le chinois ?

 

– Comment commencer le chinois, cette langue qu’on ne peut même pas lire, une langue qui a l’air si loin de la nôtre et cette fameuse expression que tout le monde connaît « c’est du chinois ».

Avec cet article, j’aimerais offrir au débutant en chinois quelques éclaircissements sur la langue chinoise, car partir de zéro n’est pas toujours facile.

 

Par où commencer ?

La meilleure chose à faire, c’est de suivre un cours, car la prononciation chinoise demande qu’elle soit corrigée au début afin de se faire comprendre. Le chinois étant une langue à tons, si vous vous trompez de ton, vous pourriez dire totalement autre chose que désirez. Ne vous effrayez pas, avec la pratique, on parvient à reconnaître les tons et à les différencier. L’école n’étant pas toujours possible pour tout le monde, essayer de voir si quelqu’un ne pourrait pas vous aider pour débuter. Un ami chinois par exemple.

Si vous avez l’esprit farouche de vous lancer seul dans l’étude du chinois, pensez à privilégier une méthode audio afin d’apprendre à prononcer en répétant régulièrement.

 

Les mots 

En chinois chaque mot à sa signification, le chinois comporte beaucoup moins de sons que le français, donc, un mot appris dit d’une tonalité différente signifiera un mot différent en français. D’où la magie de l’écriture pour pouvoir différencier les mêmes mots.

 

L’écriture

Comment aborder cette écriture qui paraît impossible à connaître. En vérité c’est beaucoup plus simple que ça parait, avec un travail régulier vous pourrez apprendre cette écriture qui plus tard vous apparaîtra plus amusante voire plus facile.

Si vous n’avez pas le temps d’étudier régulièrement, prenez au moins le temps de les regarder ou de relire ceux que vous connaissez déjà, cela peu paraître ridicule, mais c’est très efficace pour la mémoire à long terme.

 

Les premières phrases 

Exprimer vos premières phrases en chinois est assez simple, l’assemblage de mots se fait assez facilement. Les mots n’ont pas de changement de forme. Si vous connaissez la prononciation des mots séparément, assemblez-les et votre phrase sera créé, il n’y a pas de changement de verbe ou autres comme en français.

Et après? 

Afin de pouvoir vous faire comprendre un travail régulier sur les différents tons sera utile pour la plupart des nouveaux mots afin d’obtenir une aisance des différents sons.

Côté écriture au bout d’un certain nombre de caractères, vous obtiendrez la capacité de savoir réécrire dans le bon ordre de nouveaux caractères plus facilement.

Avoir un contact régulier avec la langue est important, que ce soit pour l’écriture ou la prononciation. Même si vous n’étudiez pas, votre inconscient travaillera et inconsciemment vous travaillerez la langue chinoise. Habituez-vous à la langue et cela deviendra plus simple. Comme pour beaucoup de choses, l’habitude nous rend plus performants.

 

Si vous n’êtes pas convaincu que le chinois est moins difficile que l’on ne dit. Faites un essai, tentez l’aventure, cela ne pourra qu’enrichir vos connaissances et votre culture.

 

 

 

~~~~~~~~~~~~~~~

 

N’hésitez pas à laisser votre avis ci-dessous. ^^

 

universchinois

 

 

PARTAGER
Fasciné par les langues asiatiques, je partage avec vous ma passion à travers divers contenus pouvant, je l'espère, vous aider dans votre propre apprentissage.

2 COMMENTAIRES

  1. Je reviens sur les commentaires un peu téméraires que j’ai fait auparavant et je me place du point de vue de l’autoapprentissage.
    J’ai acheté ou consulté quatre cinq méthodes. Pour moi il faut commencer par la phonologie, et le pinyin. d’ailleurs c’est ce que me disent tous les amis connaissances chinois de mon environnement. Or les français ont trop tendance à étudier le chinois comme une langue morte, avec un accent mis sur l’écriture.
    Pour le moment, après la méthode assimil, meuweuse, INALCO, harraps, et autres, la méthode la plus propice à l’autoapprentissage est celle du livre de poche avec CD. Elle est vraiment progressive, les dialogues sont prononcés au rythme d’un débutant, ce qu’il faut de grammaire et d’initiation à l’écriture.
    Je crois que si l’on se focalise directement sur l’écriture, on progresse à pas de tortue…

    • Merci pour ton retour d’apprentissage.

      Il est vrai que trop se focaliser sur l’écriture nous conduit vers une perte de l’objectif premier, c’est-à-dire la communication. Pourrais-tu partager avec nous ce livre de poche avec CD? Je serai intéressé à connaître son titre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here