Article invité: 7 techniques pour apprendre le chinois en autodidacte

7 techniques chinois

 
Que vous appreniez le chinois pour voyager, travailler ou tout simplement par passion, tout le monde n’a pas forcément le temps ni l’envie de prendre des cours de mandarin avec un professeur.
D’autant plus qu’avec un simple smartphone connecté à internet, il est aujourd’hui tout à fait possible d’étudier le mandarin par soi-même et de profiter de tous les avantages que cela comporte.
Marre de passer des heures à étudier un texte dont le vocabulaire ne sert à rien ? Pas de problèmes, vous choisissez vos propres sujets !
Terminé aussi la galère de devoir trouver un programme qui colle avec votre emploi du temps. Vous décidez quand et à quel rythme vous apprenez !
Et puis surtout, c’est totalement gratuit (ou presque) ! Plus besoin de débourser des frais de scolarité (parfois astronomique) pour avoir le droit de s’assoir en silence et écouter un professeur parler pendant des heures chaque semaine.
Dans cet article, je vais vous donner 7 astuces simples pour apprendre le mandarin en autodidacte sans avoir à mettre un seul pied dans une école de langue ni à débourser le moindre euro.
Note : Cet article vous est présenté par Alex du blog Chinois Tips. Il nous y livre ses secrets sur cette langue et ses meilleures recettes pour commencer à parler chinois mandarin en quelques mois.
 

#1 Étudier peu mais souvent

Sans doute l’aspect le plus important quand on apprend le chinois en autodidacte : La régularité et la constance. Vous voyez apprendre une langue c’est un peu comme courir un marathon. Rien ne sert de sprinter dès les premières minutes, il faut y aller à son rythme pour espérer finir la course.
Pourtant, beaucoup d’apprenants autodidactes tombent dans le piège « d’étudier à fond une fois de temps en temps », parfois même en faisant des sessions de plusieurs heures d’affilées. Sauf que non seulement ce n’est pas efficace, mais en plus vous vous épuiserez et découragerez rapidement.
La clé pour apprendre le chinois en autodidacte, c’est au contraire d’étudier peu mais souvent. L’idée est de construire des petites routines d’études quotidienne et de les répartir tout au long de votre journée.
Surtout qu’il y a chaque jour beaucoup de « temps perdu » que vous pouvez récupérer pour l’étude du chinois. Par exemple le matin en buvant votre café, vous pouvez réviser 15 min de vocabulaire ou pendant votre pause dej, encore 20 min de révision gagné.
 

#2 Travailler l’écoute grâce aux podcast

Justement, parlons un peu de tous ce « temps perdu » que vous pouvez récupérer pour l’étude du chinois.
Saviez-vous que les podcast chinois, en plus d’être l’une des meilleures façon d’améliorer votre écoute, sont aussi un formidable moyen d’en apprendre plus sur la Chine et sa culture ? Que vous soyez débutant ou à un niveau avancé, la compréhension orale est toujours la priorité #1 dans l’apprentissage d’une langue. Le mandarin ne fait pas exception.

7 techniques chinois
Faire du sport renforce en plus votre concentration et votre capacité à mémoriser.

Et en tant qu’autodidacte, le podcast est l’outil parfait pour apprendre n’importe quand, n’importe où. 30 minutes de transport le matin ? Podcast ! 20 minutes de jogging à midi ? Podcast ! 15 minutes de vaisselle à faire le soir ? Encore podcast !
Je suis personnellement un gros consommateur de podcast, aussi je vous invite à découvrir ma sélection de podcasts chinois préférés et à tester par vous-même (avec plus de 10 plateformes, il y en a forcément une qui va vous plaire).
 

#3 Converser avec un correspondant chinois

La prononciation (et surtout celle des tons) est l’un des aspects les plus difficiles à maîtriser dans l’apprentissage de l’oral en chinois. C’est d’autant plus vrai pour les apprenants autodidactes qui n’ont pas de professeurs pour les aider.
Mais contrairement à ce beaucoup de personnes pensent, il n’est pas nécessaire de partir vivre en Chine pendant des années pour être capable d’acquérir un bel accent chinois. Non seulement c’est tout à fait possible en restant à la maison, mais en plus vous n’avez besoin que d’une simple connexion internet pour y arriver.
L’astuce est de pratiquer la conversation avec un correspondant chinois. Les échanges linguistiques sont une activité parfaite pour cela car en plus d’être l’un des meilleurs moyens de pratiquer la conversation, c’est aussi une façon ludique et gratuite d’apprendre le mandarin.
Il existe de nombreuses plateformes pour échanger avec un correspondant en ligne gratuitement comme par exemple l’excellent site Conversation Exchange. Pour trouver rapidement un correspondant chinois, je vous invite également à vous inscrire sur la plateforme linguistique Chinois Tips qui est exclusivement dédié aux échanges linguistiques franco-chinois.
 

#4 Lire et écrire sur un smartphone

L’une des principales difficultés pour les étudiants autodidactes est sans doute l’apprentissage des caractères chinois car il n’existe aucune connexion entre un caractère et sa prononciation. Comment réussir alors à mémoriser autant de petits symboles qui ne ressemblent à rien ?
La première étape est de maîtriser le système pinyin qui est le système de romanisation pour transcrire à l’écrit les caractères chinois via l’alphabet latin. Non seulement cela vous permettra de mieux prononcer les caractères, mais en plus vous serez capable de lire et écrire plus facilement sur les applications chinoises.
 

7 techniques chinois
Attention à ne pas tomber dans le piège de n’étudier que les pinyins. Ce n’est jamais qu’un outil pour mieux assimiler la prononciation des caractères chinois (汉字).

L’idée ensuite pour mémoriser autant de caractères est de d’abord comprendre comment ils sont construits. Chaque caractère est en fait constitué de d’éléments fondamentaux appelés « radicaux » (aussi parfois appelés « clés ») qui s’associent de façons précises pour former l’ensemble des caractères.
En tant qu’autodidacte, la manière la plus efficace d’apprendre les caractères est à travers des applications mobiles comme ANKI (Gratuit) ou SKRITTER (Payants). Cette dernière met d’ailleurs l’accent sur l’ordre des traits et vous apprendra à tracer correctement (et surtout retenir efficacement) chacun des caractères chinois.
 

#5 Choisir habilement le vocabulaire à apprendre

Habituellement, le vocabulaire enseigné dans les écoles de chinois suit un plan prédéfini à l’avance. Mais comment étudier le vocabulaire quand on apprend sans professeur ? Quels mots faut-il apprendre et dans quel ordre ?
Une des ressources les plus utiles pour les apprenants autodidactes sont les listes de vocabulaire du HSK qui est le standard des examens pour évaluer et valider votre niveau en mandarin (un peu comme le TOEIC ou le TOEFL mais pour la langue chinoise). À chaque niveau est associé une quantité de mots et de caractères à connaitre pouvant ainsi faire office de ligne directrice dans l’apprentissage du vocabulaire.

Niveau Vocabulaire
Mots
(Cumulé/nouveau)
Caractères
(Cumulé/nouveau)
1150150174174
2300150347173
3600300617270
412006001064447
5250013001685621
6500025002663978

 
Pour mémoriser tous ces mots, je vous conseille de les apprendre avec un contexte (par exemple via des podcast cf astuces #2). Il est toujours extrêmement difficile d’apprendre du vocabulaire brut trouvé sur internet sans des exemples pour les fixer en mémoire.
Également, fabriquez-vous des cartes de vocabulaire (flashcards) et auto interrogez-vous tous les jours à l’aide d’un algorithme à répétition espacé. C’est l’arme ultime de tout apprenant autodidacte pour apprendre le vocabulaire efficacement.
 

#6 Maîtriser la grammaire simplement

Beaucoup d’écoles de chinois misent tout sur l’apprentissage de la grammaire dès les premières leçons. Or, c’est certainement le meilleur moyen de s’encombrer d’un tas d’information inutile à un stade où il est d’abord primordial de réussir à utiliser concrètement la langue.
Surtout que la grammaire des langues asiatiques n’a rien avoir avec celles occidentales et s’apprend de façon totalement différente. En particulier la grammaire chinoise qui ne comporte par exemple ni genre, ni déclinaisons ni même de quelconque conjugaison.
C’est ici qu’avoir un ami chinois ou un tuteur pour vous aider dans votre apprentissage de la grammaire va prendre toute son importance. Réussir à exprimer ses idées dans un contexte ou à placer les mots dans le bon ordre ne peut s’accomplir qu’avec l’aide d’un natif. Je vous conseille à cet effet la fantastique plateforme iTalkie ou vous pourrez soumettre vos questions et essais et ainsi récolter des feedbacks de natifs (le tout gratuitement !)
Voici aussi un site que je consulte régulièrement pour apprendre la grammaire chinoise en autodidacte All Set Learning’s Grammar Wiki (en anglais). C’est une mine d’or d’information pour apprendre à maîtriser la syntaxe des phrases et conviendra parfaitement aux apprenants de tous les niveaux (HSK 1 à 6).
 

#7 S’auto motiver efficacement

Enfin la dernière difficulté quand on apprend le chinois seul est de s’auto motiver au quotidien. Car sans professeurs pour vous assister ou camarades avec qui échanger, il est facile de tomber dans le piège du « j’étudierai demain » et de procrastiner toute la journée.
Or, le problème avec la motivation est que ce n’est pas constant et il y aura des jours avec, et des jours sans. Une meilleure alternative est de construire des routines d’étude (cf astuce #1) que vous allez faire de façon presque « mécanique » tous les jours jusqu’à ce que cela devienne un automatisme. C’est un peu comme se brosser les dents chaque matin, pas besoin de motivation car c’est devenu complétement automatique.
Si vraiment la motivation baisse trop et que la volonté n’y est plus, l’une des meilleures façons de se remotiver est de pratiquer la langue chinoise hors du contexte des études. Personnellement j’adore rejoindre des échanges linguistiques près de chez moi car c’est un excellent moyen de rencontrer des natifs et d’utiliser la langue pour ce quoi elle est destinée à la base : Communiquer ! Je vous conseille par exemple l’excellente plateforme meetup.com pour trouver des activités proches de chez vous.

7 techniques chinois
Converser avec des natifs hors du cadre scolaire est l’une des meilleures façons de mesurer vos progrès et de rester motivé.

 
Nous y sommes, vous connaissez à présent mes meilleures astuces pour apprendre le chinois en complète autonomie. Laissez-en commentaire vos questions et les ressources que vous appréciez.
Apprendre le mandarin en autodidacte est un passionnant voyage. Que ce soit dans votre vie professionnelle ou personnelle, être capable de parler chinois vous ouvrira de nombreuses portes et opportunités.
 

——————

Passionné en langues asiatiques, j'ai éprouvé beaucoup de difficulté à apprendre ces langues via le français. Une information manquante ou tout simplement inexistante en français, j'ai envie de corriger la donne et vous donner l'occasion d'évoluer avec le japonais, le coréen, le chinois et le thaï. Et peut-être un jour une autre langue...

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here