4 trucs pour en finir avec l’accent d’étranger en japonais

4 trucs pour en finir avec l’accent d’étranger en japonais

Je n’ai pas de souvenir clair de ma prononciation au début de mon apprentissage du japonais. Mais je sais qu’au niveau intermédiaire, j’ai voulu parler comme les natifs, sans accent, pouvoir finalement surprendre un Japonais au téléphone lui donnant mon nom, alors qu’il pensait au départ qu’il parlait avec un Japonais. Alors que vous parliez japonais ou non, vous pouvez faire quelques ajustements rapides pour vous débarrasser de cet accent distinct. Retrouvez mes 4 trucs pour en finir avec l’accent d’étranger en japonais.

 

4 trucs pour en finir avec l’accent d’étranger en japonais

Les consonnes aiment les voyelles

En japonais, les consonnes sont suivies de voyelles. C’est juste la façon dont l’alphabet est construit (avec une exception, la lettre ん -n-). Chacune de ces lettres se compose de deux éléments: une consonne et une voyelle. Les lettres individuelles sont assez faciles, mais lorsqu’elles s’enchaînent pour former des mots longs, les francophones rencontrent souvent des problèmes de prononciation. Lorsque vous voulez prononcer un mot long, travailler toujours par syllabe et non par lettre. C’est aussi l’un des avantages à lire le japonais avec une version en kana et non avec une version romanisée.

4 trucs pour en finir avec l’accent d’étranger en japonais

Les doubles Consonnes

Cela se produit avec des lettres spécifiques, y compris avec le ん -n- et des minuscules. La meilleure façon de s’en souvenir est d’utiliser le mot まって(matte), qui signifie « attends ». Notez que le つ (tsu) est écrit de façon plus petit que d’habitude. C’est bien évidemment le signe qu’il est prononcé différemment. Pour créer la pause, placez votre langue là où vous la mettriez pour dire le son «t», puis laissez-la, là pendant une seconde avant de dire le reste du mot.

Un bon exemple avec ん est こんにちは- konnichiwa-, le mot japonais pour « bonjour ». Entraînez-vous à tenir le N pour créer la bonne consonne. Votre bouche sera alors fermée pendant que vous faites cela. Si vous utilisez par exemple la particule に -ni- avec un mot terminant en ん-n- l’exercice sera le même あんぜんに – anzen ni-.

 

Le fameux R japonais

Vous avez peut-être remarqué que les Japonais ont beaucoup de mal à dire R et L en français et accentue souvent la prononciation du R. C’est parce que ces lettres n’existent pas en japonais. Au lieu de cela, la lettre considérée comme le R japonais est beaucoup plus proche de notre consonne L. La plupart du temps, nous avons tendance à légèrement utiliser la gorge lorsque nous prononçons le R français. Il suffit d’omettre cette sorte de grognement avec la gorge et prononcer un R proche du L. Petit anecdote, les Japonais forment leur R en touchant le bout de la langue sur la partie dure du palais.

 

Soyez doux

Le japonais est une langue peu accentuée, douce et agréable. Le français au contraire joue beaucoup des intonations, du coup en mettant de l’émotion sur la mauvaise syllabe cela produit cet accent indésirable.
En japonais chaque syllabe est prononcée, si vous les prononcez tous, vous pouvez alors parler un beau japonais. Ne mettez jamais l’accent trop sur une partie de mots, mais sur chaque syllabe d’un ton doux.

 

4 trucs pour en finir avec l’accent d’étranger en japonais

 

Apprendre la prononciation japonaise peut sembler intimidant, mais maîtriser ces conseils fera plus qu’améliorer votre japonais. Cela élargira vos horizons et vous aidera à parler d’autres langues, si jamais vous en ressentez le besoin.

 


 

Passionné en langues asiatiques, j'ai éprouvé beaucoup de difficultés à apprendre ces langues via le français. Une information manquante ou tout simplement inexistante en français, j'ai envie de corriger la donne et vous donner l'occasion d'évoluer avec les langues asiatiques dont le japonais, le coréen, le chinois et le thaï. Et peut-être un jour une autre langue...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here