Critique: Le coréen pour les nuls

La critique de Le coréen pour les nuls est un livre d’initiation à la langue coréenne. Nous trouvons dans ce livre 5 parties comprenant la découverte du coréen, le coréen pratique, le coréen en action, la partie des dix et les annexes. Avec pour chacun différents chapitres. Selon les chapitres, le contenu sera une explication culturelle ou linguistique, suivi du vocabulaire, de conversation et d’exercices. En fin de volume, nous retrouvons un mini-dictionnaire coréen/français et français/coréen, les réponses des activités et une annexe des enregistrements audio. Le livre est présenté en coréen, en romanisation et en français. Nous regrettons que ce livre étant à la base pour les anglophones soit un peu mal adapté pour les francophones, car faisant trop référence à la langue anglaise. Ensuite, pour la transcription latine, je ne pense pas que cela soit nécessaire pour des faux débutants.

 

On aime

  • Beaucoup d’explications
  • Les différents thèmes abordés
  • Le côté culturel du livre

 

On râle

  • Référence à la langue anglaise
  • Beaucoup d’explications
  • La romanisation

 

Détails

Catégorie: révision
Niveau : faux débutant
Auteur : Vincent Grepinet, Hang Jungwook, Lee Wang
Éditeur : First Edition

Note : 3/5  ★ ★ ★

 

Méthode d’utilisation

Avec ce genre de livre, il y a deux solutions possibles. Soit vous commencez dès le début et continuez jusqu’à la fin du livre, soit vous piochez les chapitres qui vous intéressent.
Je pense que pour la révision de la langue coréenne, il est plus judicieux de commencer dès le début et d’aller jusqu’à la fin du livre.

 

Conclusion de la critique: Le coréen pour les nuls

J’ai toujours trouvé « les nuls » compliqué comme livre. Soit nous avons besoin de connaissance pour comprendre les explications, soit les explications sont trop basiques. Ce livre ne vous permettra pas de parler couramment le coréen, mais il vous donnera quelques anecdotes avec un peu de vocabulaire pour pouvoir vous exprimer dans certaines situations, sans peut-être comprendre les réponses… C’est finalement, une sorte de roman d’apprentissage, c’est-à-dire une histoire sur la langue qui nous laisse toujours au même point au niveau de la conversation. Vrai débutant: s’abstenir, faux débutant: à bon entendeur.

 

Retrouvez d’autres critiques de livres ici

 


 

Passionné en langues asiatiques, j'ai éprouvé beaucoup de difficultés à apprendre ces langues via le français. Une information manquante ou tout simplement inexistante en français, j'ai envie de corriger la donne et vous donner l'occasion d'évoluer avec les langues asiatiques dont le japonais, le coréen, le chinois et le thaï. Et peut-être un jour une autre langue...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here