Se préparer au test du Topik II coréen – intermédiaire

se preparer au test du topik II coreen

 
Pour les apprenants intermédiaires et ceux qui suivent le test pour la première fois, je peux deviner à quel point c’est en réalité plus difficile maintenant. L’écriture est plus dure, avec 2 essais à planifier en 50 minutes, c’est très serré. Sur le plan de la lecture, votre performance dépendra beaucoup de vos compétences.
Voici quelques-uns de mes conseils à emporter pour chaque section! Attention, ils pourraient ne pas fonctionner pour tout le monde.
 

Compréhension à l’audition

Concentrez-vous sur l’écoute pendant la lecture de l’audio. Certains s’amusent à se préparer pour la section d’écriture lors des questions d’écoute plus facile. J’ai essayé et cela n’a pas fonctionné pour moi. J’ai été distrait des deux côtés, alors j’ai arrêté de faire ça. Je vous recommande de vous concentrer  simplement sur ce qui est devant vous et de ne pas vous inquiéter de la suite!
Le plus intéressant à faire est d’essayer de prévoir du temps pour lire la question suivante et les options avant d’écouter le dialogue. Pas facile, je sais, mais c’est possible et vous serez plus efficace. L’écoute et la lecture en même temps sont plus difficiles et il est plus simple de repérer les points importants du dialogue si vous connaissez déjà les options et savez ce que vous recherchez. Sachez que pour les dialogues plus longs, ils sont répétés deux fois sur la piste audio, mais par contre vous avez deux questions à répondre, ce que j’ai fait, c’est lire les 2 questions suivantes lorsque le dialogue était répété. De cette façon, je pus éliminer les mauvaises réponses dès que le dialogue tournait pour la première fois et j’ai bien su me concentrer au lieu de paniquer.
Un autre truc est d’écrire la réponse dans sur la feuille avant de cocher la réponse correcte, du moins celle qu’on croit correcte. Avec cette technique, il faut également être rapide pour ne perdre aucun élément. Cela prend parfois beaucoup de temps dans votre temps d’écriture. Pensez-y.
 

Comment s’entraîner ?

Regardez des vidéos, écoutez des podcasts, des documentaires, des émissions de variétés, etc. Quitte à écouter plusieurs fois la même chose, le but est de comprendre chaque parole du script. Car chaque tournure de phrase ou de grammaire est importante. On peut comprendre A alors que la tournure de la phrase est en réalité B, ce sont les petits pièges de la compréhension à l’audition.
 
 

Compréhension à la lecture

Commencez par le début, mais sachez que vous ne devriez pas être trop lent.Je pense qu’il y aura beaucoup d’opinions divergentes à ce sujet.
Ma logique est que si vous n’êtes pas encore à un bon niveau de compétence, les 10 dernières questions seront très difficiles aussi, donc cela n’aidera pas vraiment même si vous les lisez en premier et vous risquez de passer beaucoup de temps là-dessus (et vous ne comprendrez pas toujours) et avez moins de temps pour vous concentrer sur des questions auxquelles vous pouvez clairement répondre. Cela étant dit, ne soyez pas trop lent. J’ai passé 30 minutes sur les 40 premières questions. Pour gagner du temps, si vous êtes absolument certain qu’une option est bonne, inutile de lire le reste en détail, jetez simplement un coup d’œil et vérifiez.
Si vous lisez une fois et que vous ne savez pas, il est temps de sauter. Mais assurez-vous de ne pas commettre d’erreur, car vous devrez y revenir plus tard.
 

Comment s’entraîner?

Cette section a besoin de beaucoup d’endurance, vous devez donc être à l’aise pour lire, lire et lire davantage. Vous devez également lire beaucoup, alors ne soyez pas sélectif. Histoire moderne, histoire ancienne, environnement, politique, économie, culture, arts, etc. Allez toujours au-delà de vos capacités et continuez à vous mettre au défi avec des textes de plus en plus difficiles. En fait, j’ai trouvé les textes très compréhensibles l’année passée (sauf un…). Mais encore une fois, comprendre le passage ne signifie pas que les questions sont correctes.
 
 

Expression écrite

Dites-vous que vous avez 50 minutes pour réussir. Avec un total de 4 questions. Les 2 premières questions sont souvent les plus faciles et vous devez y passer le moins temps possible (genre 5 minutes). Ensuite, vous devez terminer les deux autres questions dans les 40 minutes idéalement. Le temps est vraiment serré pour la section d’écriture. Réfléchissez vite, faites preuve d’imagination si nécessaire et écrivez le plus vite possible.
 

L’essai principal

L’essai principal représente 50 points, vous devriez bien sûr le faire juste après les deux questions faciles. Les exigences des questions sont généralement faciles, alors prenez 3 minutes au plus pour planifier. Une courte introduction, les 2 points principaux, et une phrase ou deux pour conclure. Vous n’avez pas besoin d’une planification minutieuse, mais des éléments clés que vous souhaitez écrire pour éviter tout chevauchement. Écrivez vite et bien! Faites également attention aux espaces entre les mots, ce sont des bêtes points perdus.
 

L’autre essai

Je pense que les apprenants intermédiaires vont trouver cela assez difficile, car on vous donne un tableau et vous devez expliquer des statistiques. Cela nécessite l’utilisation de structures grammaticales bien spécifiques, qui, selon moi, sont généralement enseignées dans les livres avancés. Pour les apprenants de niveau 3 qui ne sont pas du tout familiers avec cela, écrivez-le de toute façon et concentrez-vous davantage sur l’essai principal.
Cela pourrait ressembler à un élément intimidant, mais ce n’est pas le cas. C’est en fait facile si vous vous y préparez.
 

Comment se préparer?

Je vais vous dire, que puis-je dire… Vous ne pourrez pas écrire miraculeusement du jour au lendemain, si vous ne vous êtes pas exercés. La lecture vous aide également à vous familiariser avec les structures grammaticales utilisées dans un style particulier d’écriture. Il faut simplement s’entraîner, se faire corriger et comprendre les erreurs de grammaire ou de vocabulaire.
 
 

Encore une dernière chose: évitez de sauter des questions

Vous n’aurez pas le temps de revenir à une question d’une autre section. Si vous ne savez pas, faites une supposition. Inutile de vous raccrocher à une question précédente et de ne jamais penser que vous aurez le temps d’y revenir. Ne vous attardez pas sur ce qui s’est passé. Concentrez-vous sur le présent (et les questions suivantes).

Ça va aller

Cela ne sera pas facile, voire très stressant, mais si vous êtes bien préparés, cela est tout à fait réalisable. Dernier petit truc, ralentissez avec les questions plus longues et accélérez avec les questions faciles, cela permet d’avoir plus de temps lorsque l’on a un trou mémoire.
 

——————–

Passionné en langues asiatiques, j'ai éprouvé beaucoup de difficulté à apprendre ces langues via le français. Une information manquante ou tout simplement inexistante en français, j'ai envie de corriger la donne et vous donner l'occasion d'évoluer avec le japonais, le coréen, le chinois et le thaï. Et peut-être un jour une autre langue...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here