Qu’est-ce que le satoori ou Dialecte coréen ?

satoori dialecte coreen

Comme dans de nombreux pays, la Corée possède un certain nombre de dialectes régionaux ou (satoori) sateuri 사투리, ajoutant de la richesse de sa culture. À quelques exceptions près, la plupart des dialectes sont mutuellement intelligibles. Cependant, la langue locale de Jeju parlée par les habitants de Jeju-do (province de Jeju) est une langue distincte et pas seulement un dialecte coréen. Apprendre le coréen du manuel est très différent de l’apprentissage coréen de la vie quotidienne. Cela tient en grande partie à l’argot et aux dialectes couramment présents dans la langue quotidienne.

Les dialectes en détail

Le dialectes du nord-est ou dialecte de Hamgyŏng – parlés dans les régions de Kwannam et Kwanbuk de la province de Hamgyŏng. Le dialecte Hamgyŏng est également parlé dans la préfecture autonome coréenne de Yanbian (Jilin, nord de la Chine) et dans les régions nord-coréennes telles que la province de Ryanggang et le nord-est de la province de Pyongan.

Les dialectes du nord-ouest parlés dans diverses régions de la partie nord de la péninsule. On trouve le dialecte Pyong’an qui est le largement utilisé à Pyongyang, dans la province de Chagang et dans la province de Pyongan. Il est également parlé par des groupes vivant dans le Liaoning, en Chine. Le dialecte Hwanghae est utilisé dans la province de Hwanghae en Corée du Nord. Le seul dialecte coréen que l’on connaisse aujourd’hui est le dialecte Yukchin, qui est parlé dans la partie la plus au nord-est de la péninsule coréenne. Il y a pas mal de distance entre Yukchin et Pyongyang, mais le dialecte ressemble plus au dialecte Pyongyang qu’au dialecte Hamgyŏng même si Yukchin se trouve dans la province de Hamgyŏng.

Les dialectes centraux utilisés dans les différentes régions de la Corée du Sud, les frontières provinciales servant également de séparateurs des dialectes. Le dialecte de Séoul est aussi appelé le dialecte Gyeonggi qui est parlé dans les villes d’Incheon et de Séoul et dans la province de Gyeonggi. Des locuteurs du dialecte Gyeonggi se trouvent également dans le sud-est de Kaesong, en Corée du Nord, dans la province de North Hwanghae, proche de la frontière entre la Corée du Nord et la Corée du Sud. Ce dialecte est la base des langues coréennes standard utilisées par la Corée du Nord et la Corée du Sud.
Dans la ville de Daejeon et dans la province de Chungcheong en Corée du Sud, le dialecte principal utilisé est le dialecte Chungcheong. Les habitants de Daejeon sont connus pour parler plus lentement que le reste de la population coréenne. Les locuteurs du dialecte Chungcheong, par contre, sont distincts pour remplacer leurs conjugaisons de verbes. Au lieu d’utiliser 하세요 (haseyo) « s’il vous plaît », qui est la norme, ils utilisent 하세유(haseyu). Dans des occasions informelles, ils disent même 하슈(hasyu).

Les dialectes du Gangwon font également partie des dialectes centraux. Le dialecte Yeongseo est parlé dans la région de Yeongseo, dans la province de Gangwon. On trouve également des locuteurs dans la province de Kangwon, une région voisine située en Corée du Nord. Dans la région de Gangwon-do de Yeongdong, située sur la côte est de la Corée du Sud (également sur la côte est du Kangwon-do en Corée du Nord), le dialecte dominant est appelé dialecte Yeongdong. C’est assez différent parce que la région est un peu isolée à cause des montagnes escarpées qui ont servi de barrière. Certains mots du dialecte Yeongdong ne sont pas similaires au coréen standard.

Les dialectes du sud-est sont les dialectes de gyeongsang parlés dans la région de Yeongnam (anciennement le gyeongsang-do). La région comprend le sud et le nord du Gyeongsang, ainsi que les villes autonomes d’Ulsan, de Busan et de Daegu. La hauteur varie selon le dialecte utilisé à Séoul.

Les dialectes du sud-ouest incluent le dialecte de Jeolla, principalement utilisé dans la (ancienne) province de Jeolla, qui s’appelle maintenant la région de Honam. Il comprend la ville de Gwangju, la sixième plus grande ville de Corée du Sud. Le dialecte de Jeolla est également distinct, car il utilise différentes terminaisons verbales. Les terminaisons habituelles  세요 (seyo) et 습니다(seumnida) dans le dialecte du Jeolla deviennent 라우(rau) ou 지라우(jirau). La plupart des phrases se terminent par 잉(ing) surtout si une faveur est demandée.

Enfin, la langue locale de Jeju parlée par les habitants de Jeju-do (province de Jeju) est parfois considérer comme une langue distincte et pas seulement un dialecte coréen.
Différentes variétés de la langue coréenne sont également parlées en dehors de la Corée. Koryo-mar provient du dialecte Hamgyŏng. Il est parlé par l’ethnie coréenne appelée Koryo-saram, qui habite certaines régions d’Asie centrale qui appartenaient à certains États russes. Le lexique de base est le coréen, mais plusieurs mots d’emprunt provenaient des langues turque et russe.

Une autre variété de coréen est parlée dans la diaspora coréenne en Chine, presque identique au dialecte Hamgyŏng de la Corée du Nord. Il s’appelle Hancha ou Jungguk Joseonmal avec la plupart du vocabulaire déjà influencé par les termes chinois modernes.

 

Du coup les principaux dialectes coréens sont:

De haute en bas de la Corée du Sud

Gangwon 강원
Séoul 서울 et Gyeonggi 경기
Chungcheong 충청
Gyeongsang 경상
Jeolla 전라
Jeju 제주

A noter que dans les manuels nous apprenons la langue standard basée sur le dialecte de Séoul et à Gyeonggi.

 

Comment apprendre satoori ?

Satoori est le mot coréen pour «dialecte régional». Il s’agit d’un ensemble de mots, de phrases, de points de grammaire et de fonçons de prononcer les sons d’une façon spécifique d’une région. Avoir un accent satoori est juste une façon particulière dont une personne s’exprime en coréen. Par exemple, certains accents satoori sont plus lents et plus étirés. D’autres accents satoori peuvent avoir des intonations différentes du dialecte standard. Ou des connotations douce ou dure à l’oreille. Certains mots ou expressions sont parfois repris par les jeunes pour se donner un genre.
La meilleure façon d’apprendre le satoori est de rencontrer un natif de la province en question ou d’y vivre tout simplement. Ne chercher pas après des livres pour apprendre les dialectes, les mots les plus comprends viendront bien vite à vos oreilles. Le mieux et le plus simple c’est d’apprendre le coréen standard, le maîtrisé et cela viendra naturellement à force d’échanger avec des natifs et à force de regarder la télévision, la radio …

 

Pourquoi apprendre le satoori ?

Voyons pourquoi, il est intéressant, voire important, de connaître le coréen dialectal. Avec les dialectes vous serez en mesure de mieux comprendre chaque mot en coréen des films , de la musique , des damas, de la radio, des podcasts… Si vous voyagez à travers le pays ou avec des amis coréens provenant d’autre région, vous serez capable de comprendre et de vous faire comprendre plus facilement cela impressionnera beaucoup vos amis d’ailleurs et vous pourrez même utiliser cela pour draguer.
Et si votre conjoint est d’origine coréen(ne) vous pourrez plus facile le/la comprendre lorsqu’il/elle se fâchera ou que vous aimerez comprendre la belle famille qui sera également surprise de vos connaissances.
Les dialectes contiennent des centaines, voire des milliers, de mots et de phrases uniques. Il n’est donc pas possible de vous apprendre à parler le dialecte de Busan ainsi que Robert Holley dans un seul article. Si vous souhaitez en savoir plus sur un dialecte particulier, la meilleure façon de le faire est de rechercher activement des personnes de cette région qui souhaitent échanger des langues.

 

Quelques sites à visiter pour attiser votre curiosité

Et vous, quel dialecte aimeriez-vous le plus apprendre et pourquoi? Partagez avec nous avec les commentaires ci-dessous!

———————-

 

Passionné en langues asiatiques, j'ai éprouvé beaucoup de difficulté à apprendre ces langues via le français. Une information manquante ou tout simplement inexistante en français, j'ai envie de corriger la donne et vous donner l'occasion d'évoluer avec le japonais, le coréen, le chinois et le thaï. Et peut-être un jour une autre langue...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here