Qu’est-ce que le Topik ?

❧ Présentation

Le Topik est un examen de coréen pour pouvoir certifier officiellement le niveau de langue coréenne.  Il a été créé en 1997 par le gouvernement Coréen de l’éducation et culture coréenne.

 

❧ Caractéristiques

Fançais : Test de compétence en coréen

TOPIK : Test oProficiency iKorean

Hangul : 한국교육과정평가원

Hanja : 韓國敎育課程評價院

Abrègé : TOPIK

Site officiel : www.topik.go.kr

 

❧ Quand est-il organisé ?

L’examen se déroule 4 fois par an en Corée et 2 fois par an hors de la Corée. Il est possible de passer l’examen hors de la Corée en avril et en septembre. Par contre si vous êtes en Corée vous avez 4 occasions pour passer l’examen en janvier, avril, juillet et septembre.

 

❧ Où passer l’examen

Corée : Séoul, Pusan, Gwangju, Daejeon, Daegu, Jeju, Cheonju, Suwon, Incheon, Chuncheon, Jeonju, Masan.

France : Paris, La Rochelle, Rouen, Aix-en-Provence, Strasbourg.

Canada : Toronto, Vancouver, Ottawa.

Belgique et Suisse, ce n’est pas possible.

 

❧ Pourquoi passer l’examen

Cet examen attestera votre niveau de langue coréenne.

La réussite de l’examen peut vous aider à trouver de l’emploi. C’est un atout pour intégrer une entreprise coréenne :
 mentionner votre niveau au Topik sur votre CV augmentera votre chance de trouver un travail. 
Le Topik est un test de référence pour les groupes internationaux. Il permet d’évaluer le niveau de coréen des salariés à l’embauche ou en poste.

C’est aussi un atout pour les Universités:
 les institutions académiques, les Grandes Ecoles exigent parfois aux étudiants le passage du Topik avant l’inscription dans un cursus ou pour la validation du diplôme de fin d’études.

 

❧ Type des questions

  • Questionnaire à choix multiples
  • Questionnaire explicatif (champ de l’écriture)
  • Construction du paragraphe et de phrase, écriture de la phrase et du paragraphe : 4 à 6 questionnaires
  • Dissertation (Débutant 150 à 300 mots, Intermédiaire 400 à 600 mots, Avancé 700 à 800 mots) : un questionnaire

Il existe 6 niveaux, du débutant 2 niveaux, intermédiaire 2 niveaux et avancé 2 niveaux :

Débutant 〜 Niveau 1

Avoir une compétence linguistique répondant aux besoins de la vie courante, les achats, la commande de nourriture, etc. Avoir une compréhension personnelle et pouvoir s’exprimer sur la météo, les loisirs, la famille, parler de soi-même, etc.

Capacité à faire une phrase simple avec une compréhension de la grammaire de base en utilisant environ 800 mots de vocabulaire de base.

Capacité de rédaction et de compréhension de textes pratiques et d’essais.

Débutant 〜 Niveau 2

Avoir la capacité à se faire comprendre au sein de services publics comme la poste, la banque, etc. Pouvoir répondre aux besoins de la vie quotidienne comme téléphoner, demander de l’aide à quelqu’un.

Capacité à construire des paragraphes en utilisant un vocabulaire varié, de 1500 à 2000 mots, dans un registre familier.

Capacité à utiliser différents niveaux de langue qu’il soit familier ou soutenu.

Intermédiaire 〜 Niveau 3

Avoir la capacité d’utiliser les fonctions de la langue courante sans éprouver de difficultés au quotidien pour se faire comprendre lors de l’utilisation de différents équipements publics.

Capacité de compréhension, d’expression sur des sujets d’actualité, des familiers, structurée en paragraphe

Pouvoir utiliser la langue orale et écrite, à la base d’une compréhension de la caractéristique langagière.

Intermédiaire 〜 Niveau 4

Avoir la capacité dans une certaine mesure à effectuer la fonction linguistique aux besoins de la relation sociale, lors de l’utilisation des équipements publics et de la fonction d’accomplissements du travail général.

Pouvoir comprendre le contenu simple d’articles de journaux, à comprendre, assez justement, des sujets d’actualité, de réflexion tout en s’exprimant parfaitement et couramment.

Capacité à comprendre un contenu culturel et social à partir d’une connaissance de la culture coréenne représentative et des proverbes.

Avancé 〜 Niveau 5

Avoir la capacité à adapter son niveau de langue lors de recherches, de tâches à accomplir dans un cadre professionnel.

Capacité à comprendre, à s’exprimer sur des sujets qui peuvent nous être moins familiers, en abordant les champs politiques, économiques, sociaux, culturels.

Pouvoir utiliser correctement le niveau de langue en fonction du contexte public ou privé, par écrit ou oralement.

Avancé 〜 Niveau 6

Capacité à utiliser couramment le langage adapté à des recherches et des tâches à accomplir dans un cadre professionnel.

Capacité à s’exprimer sur des sujets qui peuvent nous être non familiers telle que les questions politiques, économiques, sociales, culturelles.

Bien que n’ayant pas une connaissance native du coréen, le sujet ne fait pas de contresens et n’éprouve pas de difficulté pour remplir des tâches professionnelles.

 

❧Exercice pour l’examen

Entraînez-vous avec les anciens tests cliquez ici

 

❧ Prix

Le prix est de 40 000 wons (compter environ 35-40 euros).

 

❧ Mot de la fin

L’examen Topik peut être une bonne chose, afin d’attester votre niveau de langue. Si vous convoitez une carrière ou autre en Corée, cet examen pourra être un atout pour décrocher un travail intéressant. Bonne chance.

 

 

 

〜〜〜〜〜〜〜〜

 

N’hésitez pas à laisser votre avis ci-dessous. ^^

 

PARTAGER
Fasciné par les langues asiatiques, je partage avec vous ma passion à travers divers contenus pouvant, je l'espère, vous aider dans votre propre apprentissage.

5 COMMENTAIRES

  1. Ça reste vraiment moins cher que le JLPT…l’inconvénient selon moi c’est le peu de bouquins pour réviser (uniquement en import ).

    • Bonjour,

      Les livres pour réviser le Topik ne sont pas indispensables pour passer l’examen. Qui plus est, les anciens tests figurent sur le site officiel afin de pouvoir s’entraîner et en même temps de pouvoir évaluer son niveau.

      Après tout, l’examen n’est qu’une question de vocabulaire et de compréhension de grammaire.

  2. C’est pas faux non plus mais il y a aussi des questions de compréhension et aussi des petites rédactions à faire ( T___T) je crois, ce qui le différencie le TOPIK du JLPT. Il y a pas mal de points grammaticaux qui ne figurent pas dans mes livres d’apprentissage et je voudrais pas faire d’impasse dessus si je le passe (l’année prochaine au plus tôt si tout va bien ).

    • C’est vrai que la rédaction n’est pas un passage facile, pour avoir un meilleur taux de réussite, il vaut mieux avoir un niveau plus élevé de connaissance que le niveau d’examen que l’on aimerait passer, cela augmente les chances de réussite. Il faut partir avec l’idée que l’examen ne soit qu’une « formalité ».
      Enfin, je vais essayer de travailler sur des trucs pour aider à passer l’examen, reste aux aguets. 😉

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here