Introduction aux différents dialectes vietnamiens

Introduction aux différents dialectes vietnamiens

L’un des challenges les plus rebutants dans l’apprentissage du vietnamien est la variété de mots avec les dialectes régionaux. Il est parfois regrettable de commencer toute une série mot et tomber sur une personne vietnamienne ne pouvant pas vous comprendre. Voyons un peu ces différents dialectes pour mieux comprendre la langue vietnamienne avec cette introduction aux différents dialectes vietnamiens.

Introduction aux différents dialectes vietnamiens

 

Tout comme les autres pays du monde, les Vietnamiens parlent principalement la même langue, bien que les habitants de chaque région utilisent des dialectes différents appelés thổ ngữ, avec une phonologie et un vocabulaire différents. Il existe trois dialectes principaux, chacun avec une variété d’accents (ou giọng) en tiếng Việt (ou langue vietnamienne).

Les trois principaux sont avec leurs zones géographiques principales

Tiếng/giọng Bắc (dialecte/accent du nord) de Miền Bắc (région du Nord)
Tiếng/giọng Trung (dialecte/accent central) de Miền Trung (région du Centre)
Tiếng/giọng Nam (dialecte/accent du sud) de Miền Nam (région du Sud)

Sachant que l’accent du Nord a été désigné comme langue standard.

 

Quel dialecte est le plus facile à parler et à comprendre ? Si vous souhaitez apprendre le vietnamien, tenez-vous-en à la langue officielle standard, qui est tiếng Bắc avec giọng Bắc Hanoi . Le tiếng Bắc avec un accent de Hanoï et le Tiếng Nam avec un accent de Saigon sont considérés comme faciles à comprendre par la majorité de la population. Tiếng/giọng Trung est beaucoup plus difficile à comprendre. Les locuteurs de certaines régions particulières des provinces de Nghệ An, Quảng Nam et Quảng Ngãi ont un fort accent distinctif qui semble incompréhensible pour les personnes en dehors de la région. En général, tiếng Bắc et tiếng Trung a un ton plus élevé par rapport à tiếng Nam .

 

Tiếng/giọng Bắc (dialecte/accent du nord)

Lorsque les gens mentionnent le dialecte et l’accent standard que vous entendrez souvent dans les émissions officielles du gouvernement vietnamien à la radio ou à la télévision dans le nord, ils signifient le dialecte du nord avec un accent de Hanoï. Tout au long de l’histoire, Hanoï a été la capitale de nombreuses dynasties vietnamiennes. Aujourd’hui, c’est à nouveau la capitale du Vietnam. Les locuteurs de Hanoï ont la prononciation des mots la plus précise avec le ton dấu ngã (signe tilde ~ ) et le ton dấu hỏi (signe crochet ̉ ). Les habitants du Nord, cependant, prononcent souvent les mots avec la lettre « s » comme un son « x » et « tr » comme un son « ch ».

 

Tiếng/giọng Trung (dialecte central/accent)

Dans ce contexte, tiếng Trung signifie ici le dialecte central vietnamien. Dans le dialecte tiếng Trung , il existe trois accents distinctifs dans les trois principales régions centrales suivantes: Côte centrale Nord pour inclure les provinces de Thanh Hóa, Nghệ An et Hà Tĩnh. La région centrale comprendra les provinces de Quảng Bình, Quảng Trị et Thừa Thiên, et Huế. Côte centrale du sud pour inclure les provinces de Quảng Nam, Quảng Ngãi, Bỉnh Định et Phú Yên.
La principale caractéristique de Tiếng Trung est le dấu sắc (signe court et en relief), dấu hỏi (signe crochet), dấu ngã (signe tilde). Tous sont prononcés sur le même ton que dấu nặng (un signe de point, un ton de goutte). Par conséquent, cela semble lourd par rapport au tiếng Bắc et au tiếng Nam.
Notez que jusqu’en 1954, Huế fut la capitale du Royaume du Vietnam pendant plus d’un siècle (pendant la dynastie Nguyễn). Ainsi, Huế est riche en culture avec son propre vocabulaire.

 

Tiếng/giọng Nam (dialecte/accent du sud)

Le dialecte du sud est parlé dans le sud du Vietnam, notamment le Bà Rịa-Vũng Tàu et le delta du Mékong. Le dialecte du sud est facilement identifiable, car les locuteurs prononcent les mots avec la lettre « v » comme un « z ». À mon avis, le dialecte du sud avec un accent de Saigon est aujourd’hui un mélange entre l’ancien dialecte du sud et le dialecte du nord, à la suite de la migration massive des nordistes vers le sud en 1954 et après 1975 pour des raisons politiques et économiques. Il n’est pas difficile de trouver une personne qui parle différents dialectes à Saigon, mais ce n’est pas le cas à Hanoï ou à Huế.

Exemples de variations linguistiques avec chaque dialecte
Pour illustrer les variations linguistiques entre les dialectes, vous trouverez ci-dessous des exemples de mots communs qui sont propres aux dialectes du nord, du centre et du sud, mais qui ont tous la même signification. Parfois le mot est identique, parfois le ton varie, parfois le mot est totalement différent.

Le mot -mère- selon les dialectes
Nord: Mẹ/Mợ
Centre: Mạ
Sud: Má

Le mot -père- selon les dialectes
Nord: Bố/Thầy
Centre: Cha
Sud: Ba/Thầy

Le mot -fleur- selon les dialectes (même mot au centre et Sud)
Nord: Hoa
Centre: Bông
Sud: Bông

 

Quel dialecte apprendre?

Cela dépendra de plusieurs facteurs, si vos amis vietnamiens ou votre partenaire sont du Sud, préférez le dialecte du Sud. Si vous voulez apprendre le vietnamien sans avoir de contact avec des Vietnamiens au préalable, je vous recommande de choisir le dialecte du Sud ou du Nord qui est plus répandu dans les livres et autres pour apprendre. Certains livres font également référence aux mots dialectaux. N’oubliez pas qu’à un niveau avancé dans la langue, il est beaucoup plus facile d’apprendre des nouveaux mots, donc il est toujours possible d’apprendre les mots dialectaux par la suite.

 

Découvrez plus sur la langue vietnamienne avec la petite histoire de la langue

 


 

Passionné en langues asiatiques, j'ai éprouvé beaucoup de difficultés à apprendre ces langues via le français. Une information manquante ou tout simplement inexistante en français, j'ai envie de corriger la donne et vous donner l'occasion d'évoluer avec les langues asiatiques dont le japonais, le coréen, le chinois et le thaï. Et peut-être un jour une autre langue...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here