Critique : Ping et Pang∙Chinois pour débutants

 

Ping et Pang ∙ chinois pour débutants, aimerait nous démontrer que le chinois n’est pas une langue difficile à travers un mélange d’apprentissages de la langue chinoise et de la culture chinoise.

Les 24 chapitres du livre commencent par un dialogue, continue ensuite avec du vocabulaire, de la grammaire pour terminer par une fasse culturelle de l’écriture. Les exercices ne sont pas très nombreux, on les retrouve après 3 chapitres étudiés. En fin de volume, on trouvera un chapitre culturel, ainsi qu’un lexique français-chinois et un index grammatical. Pour l’entraînement de l’écrire, il faudra passer par le volume d’exercice secondaire du même auteur (voir ici).

Pour celui qui voudra apprendre rapidement la langue, ce manuel lui fera perdre du temps, car ce livre est très riche explication culturelle chinoise. L’auteur privilège parfois un peu trop l’explication culturelle pour délaisser la langue. Ce manuel pourra éventuellement convenir à celui qui aimerait reprendre l’étude du chinois, car il pourra tout en révisant améliorer sa connaissance culturelle du chinois et ainsi pouvoir mieux utiliser la langue. Le débutant lui trouvera peut-être trop d’informations à assimiler d’un coup, et il verra une évolution trop lente dans son apprentissage de la langue. On note que les corrigés ne sont pas intégrés au volume et l’audio est de très mauvaise qualité. Les explications grammaticales manquent d’exemples, quelques erreurs dans le pinyin, bref un livre à prendre comme complément à un cours ou à un autre manuel.

 

On aime

  • L’aspect culturel chinois
  • Présentation claire
  • Un minimum à retenir par leçon

 

On râle

  • Audio mauvaise qualité
  • Problème avec le pinyin (erreur ou manquant)
  • Séparation de la partie écrite

 

Détails

Niveau : Débutant

Catégorie : Manuel

Auteur : Catherine Meuwese

 

Bonus des éditions-ellipses

Corrigé : cliquez ici

Extrait du livre : cliquez ici

 

 

Ma méthode d’étude

Les chapitres étant très courts, je pouvais faire un chapitre par jour de la semaine. Effectivement, les chapitres ne contenaient pas beaucoup de contenus à mémoriser, on passe en revue assez vite la leçon. Mais ça me permettait de passer quelques minutes de plus sur les points où j’avais des difficultés. En ce qui concerne la grammaire aussi, c’était très facile à comprendre, car l’auteur va droit au but avec des explications, simples et claires. J’avais parfois l’impression de lire un roman, au lieu d’étudier. ^^

 

 

Conclusion

Ce livre conviendra à monsieur tout le monde qui voudrait s’initier à la langue chinoise, l’étudiant lui, déjà paré de pas de mal de connaissance, passera son chemin. Niveau apprentissage linguistique, on n’en tirera pas beaucoup de ce livre, tandis que culturellement il est plutôt intéressant. On regrette un audio très bâclé.

 

 

 

〜〜〜〜〜〜〜

 

N’hésitez pas à vous aussi, si vous possédez ce livre à laisser votre avis.

livre-chinois

 

 

7 COMMENTAIRES

  1. Salut,

    J’ai pris des cours de Chinois quand je faisais mes études….et je dois dire que j’ai été découragé.

    Mais bon, il faut persévérer, donc je crois que je vais acheter ce livre.

    Mathieu

    • Bonjour,

      Avant de persévérer, il faut d’abord le vouloir, avec une bonne méthode d’étude tout devient possible.
      Prochainement je vais tenter d’apporter d’autres solutions pour apprendre le chinois.

      Bon courage pour la reprise.

      Amicalement

  2. Je vous trouve un peu sévère pour ce livre d’une pionnière. j’apprends en autodidacte, et je dois dire que toutes les méthodes ont leurs défauts. C’est vrai qu’il y a des petites erreurs. Vous mettez 5/5 à la méthode Bellasem, inspecteur de l’éducation. Je n’ai pas compris pourquoi. Toutes ces méthodes ne sont pas assez progressives et analytiques. Les dialogues sont souvent idiots. Mais par exemple, la méthode Ping Pang est la seule à utiliser l’expression « ma ma hou hou » pour répondre à « NI Hao », franc succès auprès des chinois. Vous oubliez la méthode du CRDP de Nantes « le chinois dans tous ses états », dont le DVD est réussi. La méthode Harraps est beaucoup trop brutale. On arrête après deux leçons. La méthode assimil a l’avantage d’avoir des dialogues simples que l’on mémorise facilement. Au final je me demande si on peut vraiment apprendre le chinois sans un maître et une salle de classe… Et je parle en tant qu’ex prof d’anglais qui déteste enseigner… Amicalement. Pour moi aucun des manuels n’apprend à écrire correctement, même pas à reconnaitre les signes…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here