Guide complet sur les visas du Japon

Guide complet sur les visas du Japon

Si vous allez au Japon pour le travail, les études ou des activités culturelles autres que le tourisme, vous devrez avoir un visa approprié à votre entrée dans le pays. Cet article présente les principaux types de visas pour les séjours de longue durée au Japon et les démarches nécessaires pour les obtenir. Découvrez ce guide complet sur les visas du Japon.

 

Guide complet sur les visas du Japon

 

Si vous visitez le Japon en tant que touriste et prévoyez de rester moins de 90 jours sans vous engager dans un travail ou d’autres activités rémunérées, dans de nombreux cas, un visa n’est pas nécessaire. Le Japon a conclu des accords d’exemption de visa de séjour de courte durée avec 68 pays, retrouvez la liste ici (en anglais).

Cependant, si vous envisagez de travailler, d’étudier ou de vous engager dans des activités culturelles, un visa de travail ou un autre type de visa de séjour de longue durée est requis.
Nous vous présentons les principaux types de visas de long séjour et les démarches nécessaires pour les obtenir.

La chose la plus importante que vous devez savoir sur la demande d’un visa de séjour de longue durée et le droit de résider au Japon est que vous aurez affaire à deux institutions différentes : le ministère des Affaires étrangères , qui vous donne la permission d’atterrir au Japon. Ensuite, le Bureau de l’immigration du Japon qui appartient au ministère japonais de la Justice et délivre les cartes de séjour pour les ressortissants étrangers vivant au Japon.

En d’autres termes, vous devrez passer par un ensemble de démarches avant de venir au Japon pour obtenir l’autorisation d’entrer dans le pays, puis effectuer un autre ensemble de démarches après votre arrivée afin d’assurer votre séjour (statut de résidence). Vous aurez besoin d’un ensemble de documents différent pour chacune de ces démarches, car deux institutions différentes sont impliquées.

Si vous souhaitez exercer d’autres activités que celles stipulées par votre visa, vous devrez demander une autorisation spéciale au Bureau de l’immigration. Par exemple, si votre visa et votre statut de résidence sont destinés à l’enseignement, vous aurez besoin d’une autorisation spéciale pour exercer un travail rémunéré (activités rémunératrices) sans rapport avec l’enseignement.

 

Les démarches d’obtention d’un visa de long séjour pour le Japon

Pour démarrer les démarches de demande d’obtention de votre visa, vous devrez d’abord suivre les étapes suivantes :

1. Visitez l’ambassade du Japon dans votre pays
L’ambassade ou le consulat du Japon dans votre pays est le premier endroit où aller pour obtenir des conseils sur les questions liées aux visas. (Voir la liste des ambassades et consulats japonais dans le monde).
Visitez d’abord l’ambassade pour voir quelles démarches sont nécessaires pour obtenir un visa pour travailler ou étudier au Japon. C’est ici que vous pouvez obtenir un formulaire de demande de visa , l’un des documents dont vous avez besoin pour préparer les démarches.

2. Contactez votre école/employeur japonais(e)
Pour faire une demande de visa de longue durée, vous aurez besoin d’un intermédiaire au Japon. Votre lien peut être votre employeur, l’école où vous envisagez d’étudier ou une connaissance japonaise qui accepte de devenir votre garant. La coopération d’une partie japonaise (votre employeur, votre école d’accueil ou un ami/parent japonais) est requise pour obtenir certains des documents nécessaires au visa.

Un document dont vous aurez besoin immédiatement avant votre arrivée est le certificat d’éligibilité (COE) , qui est délivré par le Bureau de l’immigration du Japon. Le certificat d’éligibilité (COE) est requis pour tous les visas de séjour de longue durée et certifie que vous remplissez toutes les conditions pour être autorisé à entrer au Japon.
Votre intermédiaire japonais devra demander votre certificat d’éligibilité (COE) à un bureau régional de l’immigration. Une fois votre COE délivré, votre contact japonais devra vous envoyer le certificat.
Noter qu’il est conseillé de demander un visa de longue durée uniquement si vous avez des perspectives concrètes de vivre au Japon.

3. Préparez les documents pour demander un visa
Pour demander tout type de visa de séjour de longue durée, vous devrez soumettre les documents suivants à l’ambassade du Japon dans votre pays.
- Formulaire de demande de visa (pour certains pays deux formulaires sont requis)
- Votre passeport
- Une ou deux photographies
- Certificat d’éligibilité (l’original et une copie)
Selon votre nationalité, certains documents supplémentaires peuvent être exigés. Consultez le site officiel de l’ambassade ou du consulat du Japon dans votre pays pour plus de détails.

Après examen de votre demande, vous serez appelé pour récupérer votre passeport à l’ambassade du Japon. Si tout se passe bien, vous recevrez votre visa pour partir au Japon. Veuillez noter que le visa expire dans les trois mois, vous devez effectuer les démarches auprès du Bureau de l’immigration pour garantir votre statut de résidence dans les 90 jours suivant votre entrée dans le pays.
Il faut généralement environ cinq jours ouvrables pour qu’une demande de visa soit traitée.

 

Les différents types de visas de long séjour

Ci-dessous les principaux types de visas de séjour de longue durée.

 

Visa général
Si vous venez au Japon en tant qu’étudiant, pour participer à des activités culturelles et de formation, ou en tant que membre de la famille d’un ressortissant étranger avec un visa de travail, vous devrez demander un visa général.
Les étudiants en échange, les stagiaires (uniquement pour les stages non rémunérés) ou les étudiants de langue et de culture japonaises entrent tous dans cette catégorie.

Périodes de séjour 
Activités culturelles : trois mois, six mois, un an ou trois ans.
Étudiants : De trois mois à quatre ans et trois mois.
Formation : trois mois, six mois ou un an
Personne à charge (membre de la famille d’un ressortissant étranger) : de trois mois à cinq ans.

Peu de temps après votre arrivée au Japon, rendez-vous dans votre bureau régional d’immigration le plus proche et commencez les démarches d’obtention de votre statut de résidence. Vous devrez préparer les documents suivants.
- Demande de statut de résident
- Votre passeport
- Une photo format passeport (3 cm × 4 cm)
- Des documents concernant l’école ou l’institution qui vous accueille. (Les documents requis varient selon le type d’établissement, veuillez donc vous renseigner auprès du Bureau de l’immigration lors de votre première visite).

Si vous êtes un membre de la famille d’un ressortissant étranger travaillant au Japon, des copies autorisées des actes de mariage/naissance attestant de votre relation avec le titulaire du visa de travail, une copie de sa carte de séjour, ainsi que des documents liés à son employeur seront également être requis.

 

Visa de travail
Faites une demande de visa de travail si vous envisagez d’exercer des activités rémunératrices dans l’une des professions suivantes :
L’enseignement, arts, activités religieuses, journalisme, gestion d’entreprise, services juridiques/comptables, services médicaux, recherche, ingénierie, sciences humaines, services internationaux, soins infirmiers .

Durée du séjour
Trois mois, un an, trois ans ou cinq ans. (La période de séjour est décidée lorsque vous obtenez votre statut de résidence au Bureau de l’immigration du Japon).
Pour demander un statut de séjour avec visa de travail , vous devrez faire une demande de carte de séjour auprès de votre Bureau Régional de l’Immigration en présentant les documents suivants :
- Demande de statut de séjour
- Votre passeport
- Une photo format passeport (3 cm × 4 cm)
- Des documents précisant votre fonction dans l’entreprise ou l’organisation, le salaire que vous percevrez et la durée de votre contrat.
- Documents attestant de vos antécédents académiques et professionnels
- Documents liés à l’entreprise ou à l’organisation d’accueil, tels que l’enregistrement de l’entreprise, l’état des résultats, etc. (ils sont généralement fournis par l’entreprise).

En plus de ce qui précède, en fonction de votre profession et de votre nationalité, d’autres documents peuvent également être requis. Par exemple, les artistes peuvent être invités à soumettre des documents montrant leurs réalisations antérieures, et les chercheurs peuvent devoir fournir des qualifications académiques et professionnelles.
Retrouvez plus de détails sur les documents nécessaires pour demander votre statut de résidence et une liste de documents pour chaque type de profession sur la page officielle du Bureau de l’ immigration du Japon .

 

Visa pour professionnel hautement qualifié
Les ressortissants étrangers qui s’engagent dans des activités de recherche universitaire avancées, des activités spécialisées/techniques avancées ou des activités de gestion d’entreprise avancées, et qui ont déjà un contrat avec une institution japonaise d’accueil peuvent demander un visa professionnel hautement qualifié .
Les candidats sont évalués à l’aide d’un système de points qui prend en compte les réalisations et les qualifications professionnelles antérieures.
Voir plus de détails sur les exigences pour le visa professionnel hautement qualifié sur cette page du Bureau de l’immigration du Japon (en japonais).

 

Visa spécifique
Les ressortissants étrangers qui viennent au Japon dans le cadre d’un programme de vacances-travail (VAT ou working holiday) ou pour des stages rémunérés, les personnes d’ascendance japonaise, ainsi que les conjoints/enfants de ressortissants japonais ou de résidents permanents doivent demander un visa spécifique.
Ceux qui participent à un programme de vacances-travail, à des stages rémunérés et à d’autres types de travail non couverts par le visa de travail auront besoin d’un visa spécifique pour les activités désignées. Un long séjour pouvant aller jusqu’à six mois pour faire du tourisme et des loisirs nécessitera également un visa pour des activités désignées.

Durée du séjour
Activités désignées : de trois mois à cinq ans, ou une période désignée jusqu’à cinq ans.
Conjoint/enfant d’un ressortissant japonais : de six mois à cinq ans
Conjoint d’un ressortissant étranger employé au Japon : de six mois à cinq ans
Après votre arrivée au Japon, rendez-vous au bureau de l’immigration de votre région pour demander une carte de séjour attestant de votre statut de résident.

 

Visa de Startup
Les entrepreneurs soutenus par les municipalités au Japon et leurs conjoints ou enfants peuvent demander un visa de démarrage . La durée du séjour est de six mois.

 

Visa diplomatique
Les membres des missions diplomatiques reçoivent des visas diplomatiques pour une durée de séjour correspondant à la durée de leur mission.

 

Visa officiel
Les personnes qui viennent pour les affaires officielles de gouvernements étrangers ou d’organisations internationales reconnues par le gouvernement du Japon et les membres de leur famille reçoivent un visa officiel. La durée du séjour varie de 15 jours à cinq ans.

 

Mot de fin

J’espère que ce guide complet sur les visas du Japon. N’oubliez pas que si vous venez au Japon à d’autres fins que le tourisme, vous devez obtenir le statut de résidence correspondant à votre visa. C’est-à-dire demander votre carte de séjour au Bureau de l’immigration du Japon.
Il faut compter environ deux à trois semaines pour que votre demande soit traitée et que votre carte de séjour soit délivrée par le Bureau de l’immigration. Donc, prévoyez tout même 3 mois pour la totalité des préparatifs. En attendant, votre principal document d’identification sera votre passeport avec le visa et le permis d’atterrissage que vous avez reçu à votre arrivée au Japon.
Si votre statut de résidence vous permet de rester un an, trois ans ou cinq ans au Japon, sachez qu’une extension du statut de résidence est nécessaire si vous envisagez de continuer à vivre au Japon.

 


 

Passionné en langues asiatiques, j'ai éprouvé beaucoup de difficultés à apprendre ces langues via le français. Une information manquante ou tout simplement inexistante en français, j'ai envie de corriger la donne et vous donner l'occasion d'évoluer avec les langues asiatiques dont le japonais, le coréen, le chinois et le thaï. Et peut-être un jour une autre langue...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here