Challenge d’immersion de chez soi en chinois

Challenge d’immersion de chez soi en chinois

Que diriez-vous d’être en immersion en chinois ou vous le désirez, quand vous le désirez! C’est possible avec Internet, je sais, rien de nouveau jusqu’ici. Je vous propose dans cet article un challenge qui vous prendra entre 5-30 minutes chaque jour et cela pendant 100 jours au moins pour apprendre le chinois. Découvrez le challenge d’immersion de chez soi en chinois.

 

Challenge d’immersion de chez soi en chinois

 

Ceci s’adresse à ceux et celles qui ont déjà une base en chinois. Si vous êtes parfait débutant, vous pouvez essayer en mode facile en étudiant en parallèle avec un manuel (section livre) ou autres.

J’ai trouvé un podcast s’appelant 大鹏说中文-Speak Chinese With Da Peng ayant une parution régulière de 1 à 2 podcasts par semaine. Les thèmes étant variés et sentant mon chinois un peu rouillé, je me suis lancé un challenge de révision et d’amélioration de mon niveau de chinois. Pendant 100 jours, j’ai écouté, lu, répété (à haute voix) et écris le contenu de chaque podcast. Les podcasts n’étant pas très long cela ne me prenait pas plus de 30 minutes. Après cet exercice draconien, cela m’a permis d’avoir retrouvé mon niveau d’avant, d’avoir eu plein nouveau mot de vocabulaire et je sais même parler plus rapidement qu’avant. Bref, un exercice assez difficile, mais qui a porté ses fruits.

Ce que je trouve intéressant dans ce podcast ce sont les thèmes qui sont vraiment variés et parfois le vocabulaire est choisi en fonction des niveaux du HSK, donc cela peut-être intéressant pour juger son niveau.

 

Je vous propose d’essayer le même exercice que moi, pour plusieurs bonnes raisons comme:

  • améliorer votre chinois
  • augmenter votre vocabulaire
  • pouvoir reconnaître les mots plus facilement
  • parfaire votre compréhension
  • peaufiner votre prononciation
  • pratiquer votre chinois

 

J’ai divisé l’exercice en trois niveaux, libre à vous de choisir celui qui vous convient le plus en effort et en temps. Cela peut marcher pour le débutant comme pour le niveau plus avancé. Cela ne fonctionnera pas si vous abandonnez en cours de route, ou si vous n’êtes pas régulier dans les jours. Je vous souhaite déjà bon succès.

 

La version vidéo
Youtube

La version audio
Google Podcasts
ou
Spotify

 

Les Niveaux pour ce jeu

Niveau facile

De préférence au calme et à un moment où vous pouvez vous concentrer. Lancez l’audio ou la vidéo et écoutez le plus attentivement possible en essayant de reconnaître les sons familiers. Ne vous souciez pas trop de vouloir tout comprendre, ce n’est pas le plus important dans l’exercice, ici le but est d’écouter régulièrement le chinois et de se familiariser avec les prononciations et les mots. Un peu comme une chanson que nous écoutons tellement de fois qu’il est possible par après de chantonner la mélodie.

 

Niveau moyen

Écoutez une première fois, puis une deuxième fois en essayant le shadowing. C’est-à-dire de répéter tous les mots cités dans l’audio. Essayez d’imiter la prononciation au maximum sans ralentir. Si vous avez des mots que vous ne connaissez pas, cherchez-les seulement si, cela vous semble pertinent à connaître. Ainsi comme dans le niveau facile, le plus important n’est pas de tout comprendre, mais d’assimiler les sons et la prononciation et en même temps s’habituer au caractère si vous regardez la vidéo.

 

Niveau difficile

Pour cette ultime, niveau, je vous propose d’écouter, de répéter comme au niveau moyen, de déchiffrer la vidéo pour comprendre le contenu en cherchant les mots que vous ne connaissez pas. Et un autre exercice super-efficace pour se rapprocher des natives est de pouvoir écrire ce qui est dit dans la vidéo, un peu comme une dictée. C’est dur, mais si vous faites l’exercice sérieusement, après avoir fini les 100 podcasts, vous aurez fait des progrès incroyables.

 

 

C’est vrai, cela n’a rien de révolutionnaire, mais croyez-moi, j’ai déjà essayé plusieurs exercices révolutionnaires et cela n’a abouti à pratiquement aucun résultat. Il faut parfois trouver sa propre voie vers la réussite.
Après tout, l’exercice peut être effectué avec d’autres matériels, le seul truc pour le réussir, c’est d’avoir un vrai chinois mandarin, prononcé par un natif de préférence et si possible d’avoir les écrits pour pouvoir comprendre. J’espère que ce petit challenge vous aura inspiré ou motivé. Bonne étude.

 

 


 

Passionné en langues asiatiques, j'ai éprouvé beaucoup de difficultés à apprendre ces langues via le français. Une information manquante ou tout simplement inexistante en français, j'ai envie de corriger la donne et vous donner l'occasion d'évoluer avec les langues asiatiques dont le japonais, le coréen, le chinois et le thaï. Et peut-être un jour une autre langue...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here