Qu’est-ce que le HSK ?

qu'est ce que hsk

• Présentation

Le test d’aptitude chinois (HSK) est un test national pour évaluer la maîtrise de la langue chinoise des locuteurs non natifs (y compris les étrangers, à l’étranger et des étudiants chinois des minorités nationales chinoises). Le test était créé par des langues de Beijing Institute (Beijing Language and Culture University ou BLCU) en 1984 et a été approuvé par des experts en 1990. Lancé à l’étranger en 1991. Actuellement HSK est un système de test complet répondant aux différents niveaux des apprenants, HSK de base, HSK élémentaire intermédiaire et HSK avancé.

Ce test est le seul qui est reconnu par la République populaire de Chine pour les compétences linguistiques en mandarin pour les personnes n’ayant pas celle-ci en langue maternelle.
Le ministère chinois de l’Éducation a établi le Comité national chinois pour les Chinois Proficiency Test (HSK) (CNCCPT). Le Comité est le superviseur du HSK et l’émetteur des certificats d’aptitude chinois. CNCCPT dispose d’un bureau appelé Bureau du Comité national chinois pour les Chinois Proficiency Test (HSK), qui s’occupe des affaires de HSK en collaboration avec le Centre HSK de BLCU.

 

 • Caractéristiques

Français : test d’évaluation de chinois
Chinois simplifié :  汉语水平考试
Chinois traditionnel :  漢語水平考試
Pinyin :  Hànyǔ Shuǐpíng Kǎoshì
Abrégé :  HSK
Surnom : TOEFL chinois
Site officiel : chinesetest.cn

 

• Quand est-il organisé ?

HSK est tenu régulièrement en Chine continentale. En général les tests HSK se déroulent au calendrier.
HSK (de base): 2 tests (avril, novembre)
HSK (élémentaire intermédiaire): 3 tests (avril, juin, novembre)
HSK (avancé): 2 tests (avril, octobre)
Concernant les tests du HSK, cela peut varier selon le pays, n’hésiter à contacter votre centre d’examen.

 

• Où passer l’examen ?

Chine: Hong-kong (香港), Macao (澳门), Pékin (北京), Chengdu (成都), Dali (大理), Dalian (大连), Dongguan (东莞), Canton (广州), Guilin (桂林), Harbin (哈尔滨), Hahhot (呼和浩特), Kaifeng (开封), Kuming (昆明), Lanzhou (兰州), Mengzi (蒙自), Nanchang (南昌), Nanjing (南京), Nanning (南宁), Qinhuangdao (秦皇岛), Qingdao (青岛), Shanghai (上海), Shenzhen (深圳), Taiyuan (太原), Tianjin (天津), Wuxi (无锡), Wuhan (武汉), Xi’an (西安), Xining (西宁), Xiamen (厦门), Yantai (烟台), Yanji (延吉), Yuxi (玉溪), Zhengzhou (郑州), Chongqing(重庆).
Taïwan : Taipei (台北)
France : Aix-Marseille, Bordeaux,  Lille, Lyon, Monaco, Montpellier, Montargis, Nantes, Paris, ESCE – école supérieure du commerce extérieur), Reims, Rennes, Strasbourg, Saint-Denis (La Réunion)
Belgique : Bruges, Gand
Suisse : Basel, Genève
Canada : Montréal, Toronto, Kamloops, Vancouver, Villes de Londres, Edmonton, Saskatchewan, Saint Mary’s
La majorité des examens sont organisés par des universités.

 

• Pourquoi passer l’examen ?

Cet examen attestera votre niveau de langue chinoise.
Le HSK est un test destiné à ceux dont le chinois n’est pas la langue maternelle.
Il peut être un passage obligé pour les étudiants qui souhaitent étudier en chine et suivre des cours en langue chinoise, même si certaines universités utilisent un test d’évaluation qui leur est propre.
Par ailleurs, ce test est de plus en plus utilisé par les entreprises chinoises comme un test de recrutement pour évaluer le niveau en chinois de leurs futurs collaborateurs.

 

• Les différents niveaux

L’examen ne concerne que la partie écrite de la langue, elle se divise en 6 parties, débutant (1&2), intermédiaire (1&2) et avancé (1&2). Chaque examen est divisé en 3 parties, lire, écrire et écouter. Les niveaux supérieurs impliquent qu’il faut connaître les mots et caractères des niveaux inférieurs. Si vous passez le niveau 2, vous devez avoir la connaissance du niveau 1, si vous passez le niveau 3 vous devez avoir la connaissance du niveau 1 & 2 et ainsi suite. Il n’y a pas de restriction, il est possible de passer un niveau plus adapté à votre connaissance sans avoir passé au préalable les précédents.

 

 hsk test chinois

Pour le niveau 1 (débutant), 150 mots, 178 Hanzi,
Pouvoir comprendre et utiliser des caractères chinois simples et des phrases pour communiquer.

Pour le niveau 2 (débutant), 300 mots,  349 Hanzi,
Pouvoir utiliser le chinois de façon simple et directe. Avoir les bases fondamentales de la vie quotidienne.

Pour le niveau 3 (intermédiaire), 600 mots,  623 Hanzi,
Pouvoir répondre aux demandes de vie personnelle. Dans le domaine de l’étude et du travail, être capable de remplir les tâches de communication.

Pour le niveau 4 (intermédiaire), 1200 mots,  1075 Hanzi,
Pouvoir discuter sur un éventail de plusieurs sujets en chinois et être capable de communiquer avec des locuteurs chinois à un niveau relativement élevé.

Pour le niveau 5 (avancé), 2500 mots,  1711 Hanzi,
Pouvoir lire les journaux ou magazines chinois, être capable de comprendre les films chinois et être capable d’écrire et présenter de longs discours en chinois.

Pour le niveau 6 (avancé), 5000 mots,  2635 Hanzi,
Pouvoir facilement comprendre toute information de communication chinoise et être capable de s’exprimer aussi bien à l’écrit qu’a l’orale.

 

Note

On peut y joindre une partie orale aussi appeler HSKK, qui lui se divise en trois niveaux (débutant, intermédiaire et avancé).
L’examen dure une vingtaine de minutes chacun.

 

• Prix

L’inscription est payante.
¥200 RMB (environ 25 euros) pour les débutants
¥250 RMB (environ 30 euros) pour les intermédiaires
¥400 RMB (environ 50 euros) pour les avancés

 

• Mot de la fin

Obtenir une certification qui atteste officiellement la connaissance du chinois peut être très profitable pour facilité l’étude ou travail en Chine. Il permettra également d’améliorer sa propre connaissance de la langue chinoise, d’améliorer la communication avec ses amis Chinois, d’améliorer sa position professionnelle et pourquoi pas aider à trouver un nouveau travail. Avec la croissance économique de la Chine, avoir une certification de langue pourra ouvrir pas mal de portes. Il y a d’ailleurs pas mal de livres qui répondent au niveau du HSK qui pourront certainement vous aider.

〜〜〜〜〜〜〜〜〜

N’hésitez pas à laisser votre avis ci-dessous. ^^

Passionné en langues asiatiques, j'ai éprouvé beaucoup de difficultés à apprendre ces langues via le français. Une information manquante ou tout simplement inexistante en français, j'ai envie de corriger la donne et vous donner l'occasion d'évoluer avec les langues asiatiques dont le japonais, le coréen, le chinois et le thaï. Et peut-être un jour une autre langue...

4 Commentaires

  1. bonjour,
    je voudrai passer mon HSK1 et mon HSK2 cette année… ou puis- je avoir les coordonnées pour l inscription a ces examens??j habite a Taishan (guangdong) je peux les passer à Guangzhou ou Shenzhen ou Hong Kong

    • Bonjour
      En France apparemment aucun ne sera ouvert, il faudra attendre la fin de l’année. Par contre, il est possible de le passer en Belgique en juillet et en août.
      Bonne chance.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here