Apprendre l’alphabet népali ou devanagari

Apprendre l'alphabet népali ou devanagari

L’écriture népali s’appelle la devanagari. L’écriture devanagari est composée de 47 caractères principaux, dont 14 voyelles et 33 consonnes. Elle est le quatrième système d’écriture le plus largement adopté au monde, étant utilisé pour plus de 120 langues. La langue népali utilise une partie de cet alphabet. L’une des spécificités de cet alphabet est que l’orthographe de l’écriture reflète la prononciation de la langue. Voyons ensemble comment apprendre l’alphabet népali ou devanagari.

Apprendre l’alphabet népali ou devanagari

 

Introduction à l’alphabet népali ou devanagari

Le système d’écriture népali (népalais) n’est pas un système d’écriture alphabétique, il constitue plutôt un croisement entre les systèmes d’écriture syllabique et les systèmes d’écriture alphabétique. Cependant, le terme « alphabet » dans cet article est utilisé dans un sens plus large pour inclure des aspects des deux systèmes. De plus, il est utilisé dans un sens similaire pour exclure les signes de voyelles dépendantes et pour inclure trois consonnes conjointes, क्ष /chʰya/, त्र /t̪ra/, ज्ञ /gya/, communément considérées comme des consonnes et deux instances de voyelle अ /a/ avec une marque de combinaison, अं /am/ et अः /ah/, communément considérée comme des voyelles dans les enseignements populaires et traditionnels.

Vocabulaire:
बर्नमाला barnamala – l’alphabet

 

Le système d’écriture népalais

L’unité effective ou la plus petite unité du système d’écriture népalais est une syllabe composée d’un noyau de consonne et de voyelle (CV), et éventuellement d’une ou plusieurs consonnes précédentes. La syllabe orthographique est constituée de « pièces » alphabétiques composées de trois types de caractères distincts : les lettres consonnes, les lettres voyelles indépendantes et les signes voyelles dépendantes. Les lettres consonnes par elles-mêmes constituent une unité CV, où le V est une voyelle inhérente. Les voyelles indépendantes constituent également une unité CV, où le C est considéré comme nul. Un signe de voyelle dépendante est utilisé pour représenter un V en unités CV où V n’est pas la voyelle inhérente.

Ces caractéristiques font du système d’écriture népali est un croisement entre les systèmes d’écriture syllabique et les systèmes d’écriture alphabétique.

Semblable aux systèmes d’écriture alphabétique, il se compose de consonnes et de voyelles. Cependant, toutes les voyelles ne peuvent pas être écrites indépendamment, ce qui n’en fait pas un véritable système d’écriture alphabétique. De plus, la voyelle inhérente /a/ n’est pas du tout écrite.

Le système d’écriture népali a également une caractéristique du système d’écriture syllabique en ce que son unité effective est une syllabe. Cependant, certains aspects du système d’écriture syllabique ne sont pas présents dans le système d’écriture népali.

Dans un système d’écriture syllabique, chaque syllabe est généralement représentée par un symbole. Dans le système d’écriture népali, la syllabe /ki/ par exemple, ne s’écrit pas avec un symbole distinct, mais avec deux symboles, « क » /k/ et « ि » /i/.

Une autre distinction est la manière dont les syllabes commençant par la même consonne sont écrites. Dans les systèmes d’écriture syllabique, il n’y a pas de manière régulière ou de modèle défini sur lequel de telles syllabes sont écrites. Cependant, dans le système d’écriture népali, les syllabes का /ka/, कि /ki/, के /ke/ sont écrites d’une manière régulière qui inclut l’aspect graphique commun, la consonne /k/.

Ce type de système d’écriture composé d’aspects à la fois des systèmes d’écriture alphabétique et des systèmes d’écriture syllabique a été appelé alphasyllabaire ou abugida.

Le népali est écrit en devanagari, un descendant du script Brahmi. La devanagari est écrite de gauche à droite et il n’y a pas de formes spéciales pour les majuscules.

Même si le népali est écrit en écriture devanagari, le système d’écriture népali n’utilise qu’un sous-ensemble de caractères, et non l’ensemble de caractères de l’écriture devanagari.

Caractères utilisés dans le système d’écriture népali

Lettres consonnes

Chacune des 33 lettres consonnes suivantes représente un seul son consonantique et une voyelle inhérente, généralement le son /a/: क /ka/, ख /kʰa/, ग /ga/, घ /gʰa/, ङ /ŋa/, च /cha/, छ /chʰa/, ज /ja/, झ /jʰa/, ञ /ɲa/, ट /ʈa/, ठ /ʈʰa/, ड /ɖa/, ढ /ɖʰa/, ण /ɳa/, त /t̪a/, थ /t̪ʰa/, द /d̪a/, ध /d̪ʰa/, न /na/, प /pa/, फ /pʰa/, ब /ba/, भ /bʰa/, म /ma/, य /ya/, र /ra/, ल /la/, व /wa/, श /sa/, ष /sa/, स /sa/, ह /ha/.

Lettres Voyelles indépendantes
Les 11 lettres Voyelles indépendantes suivantes sont autonomes: अ /a/, आ /ä/, इ /i/, ई /i/, उ /u/, ऊ /u/, ऋ /ri/, ए /e/, ऐ /ai/, ओ /o/, औ /au/.

Signes de voyelles dépendantes (Matras)
Les 10 signes de voyelles dépendantes suivants servent de manière courante d’écrire les voyelles non inhérentes : ा /ä/, ि /i/, ी /i/, ु /u/, ू /u/, ृ /् /ri/, े /e/, ै /ai/, ो /o/, ौ /au/.
Ils ne sont pas seuls, ils existent plutôt en combinaison avec une consonne, par exemple: क /ka/ + ो /o/ = को /ko/.

 

Le Hal et Halanta (हलन्त) ( ् )

Le Hal annule la voyelle inhérente à la consonne à laquelle il est appliqué. Lorsqu’une consonne a perdu sa voyelle inhérente par l’application d’un Hal, elle est connue comme une constante morte. En revanche, une consonne vivante est celle qui conserve sa voyelle inhérente ou est écrite avec un signe de voyelle dépendante. Le mot Hal fait référence au caractère lui-même, et Halanta fait référence à la consonne dont la voyelle inhérente a été supprimée.

 

Les consonnes conjointes

Les conjonctions de consonnes servent d’abréviations orthographiques (ligatures) d’un groupe de consonnes, où une ou plusieurs consonnes mortes sont suivies d’une consonne vivante, par exemple,,क /ka/ + ् /hal/ + य /ya/ = क्य /kya où क्य /kya/ est une consonne conjointe.

 

Chandrabindu (चन्द्रबिन्दु) ( ँ ) et Shirbindu (शिरबिन्दु) ( ं )

En plus des signes de voyelles dépendantes, deux autres types de signes de combinaison, Chandrabindu (un diacritique marquant la nasalisation) ( ँ ) et Shirbindu ( ं ) peuvent être appliqués à une syllabe orthographique. Ces marques indiquent la nasalisation d’une syllabe.
Chandrabindu dans आँसु /aansu/ indique la nasalisation d’une voyelle ा /ä/, et Chandrabindu dans आउँ /aaun/ indique la nasalisation de la voyelle indépendante उ /u/.

Shirbindu indique une consonne nasale précédant une autre consonne, par exemple, Shirbindu dans प्रशंसा /prasamsa/ indique une consonne nasale म /ma/ précédant la consonne स /sa/, et Shirbindu dans अंक /anka/ indique la consonne nasale ङ /ŋa/ précédant la consonne क /ka/.

 

La ponctuation

Purna biram ( । ) marque la fin d’une phrase. Il est similaire à un point. Le point ou le point de l’écriture latine n’est pas utilisé pour marquer la fin d’une phrase en népali. Cependant, à l’exception du point, d’autres signes de ponctuation, par exemple, virgule, point-virgule, point d’interrogation, etc. de l’écriture latine sont également utilisés dans l’écriture népalaise.

Les Chiffres

L’ensemble de chiffres suivant est utilisé en népali : ० /zéro/, १ /une/, २ /deux/, ३ /trois/, ४ /quatre/, ५ /cinq/, ६ /six/, ७ /sept/, ८ /huit/, ९ /neuf/.

Les chiffres plus en détails ici

 

Visarga (विसर्ग) ( ः )

Visarga apparaît dans certains emprunts sanskrits en népali, mais ils ne sont généralement pas prononcés, par exemple दुःख /dukha/. Il est souvent représenté par un -h-

 

Récapitulatif des lettres:

Les consonnes
On compte 33 consonnes principales


ka

kha

ga

gha

ng(a)

cha

chha

ja

jha

gna (comme champagne)

ta

tha

da

dha

na

ta

tha

da

dha

na

pa

pha

ba

bha

ma

ya

ra

la

va

sha

sha

sa

ha

Consonne conjointe
3 consonnes conjointes

क्ष
chya
त्र
tra
ज्ञ
gya

Les voyelles
13 voyelles


a

aa

i

ii

u

uu

ri

e

ai

o

au
अं
am
अः
ah

 

 

Nous voilà arrivés au bout d’apprendre l’alphabet népali ou devanagari, vous avez maintenant les fondations de l’écriture devanagari version népali. La prochaine étape est l’assemblement des lettres. Je vous en parlerai plus dans un prochain article. En attentent je vous laisse avec quelques vidéos pour vous aider dans la prononciation.

 

Les vidéos pour apprendre l’alphabet népali ou devanagari

Entraînez votre prononciation

Avec des mots

Les voyelles

 


 

Passionné en langues asiatiques, j'ai éprouvé beaucoup de difficultés à apprendre ces langues via le français. Une information manquante ou tout simplement inexistante en français, j'ai envie de corriger la donne et vous donner l'occasion d'évoluer avec les langues asiatiques dont le japonais, le coréen, le chinois et le thaï. Et peut-être un jour une autre langue...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here